La maison de Lionel Messi, obstacle de taille... à l'expansion de l'aéroport de Barcelone !

Insolite
DirectLCI
WTF - Lors d'une conférence de presse tenue mercredi, le président de la compagnie aérienne Vueling, Javier Sanchez-Prieto, a évoqué la possibilité d'étendre l'aéroport de Barcelone pour augmenter le trafic aérien. Seulement, selon lui, la maison de Lionel Messi empêche toute expansion.

Lionel Messi, un frein pour Barcelone. Vraiment ? Cela ne concerne bien évidemment pas le volet sportif, dans lequel le génie argentin règne en maître, étant depuis de nombreuses années la pièce maîtresse du FCB et d'ores et déjà une de ses légendes vivantes, détenant les records de buts, 538 sous la tunique blaugrana, et de passes décisives, 245, le tout en 623 rencontres toutes compétitions confondues. Raflant au passage quatre Ligues des champions, huit championnats d'Espagne, cinq coupes d'Espagne et autant de Ballons d'Or. 


Seulement, selon le président de la compagnie aérienne à bas prix espagnole Vueling, "La Pulga" empêcherait l'expansion de l'aéroport de la ville de Barcelone, qui cherche à se développer. Mercredi, lors d'une conférence de presse, Javier Sanchez-Prieto, le boss de la compagnie aérienne, a effectivement donné des éléments pour le moins étonnants pour expliquer l'impossibilité d'agrandir Barcelona-El Prat et d'y ajouter un nouveau terminal : "Les avions n’ont pas le droit de survoler la maison de Messi, c’est le seul endroit au monde où une telle chose existe."

Des "contraintes environnementales" au cœur du débat

La propriété de Lionel Messi, basée à Castelldefels et située à une dizaine de kilomètres du site aérien, fait l'objet d'une réglementation limitant le trafic aérien, à savoir le nombre d'avions pouvant survoler cette zone chaque jour. Le tout en raison de "contraintes environnementales", explique La Vanguardia. Au grand dam de Prieto, qui juge la construction d'un nouveau terminal essentielle pour le développement de l'aéroport et de ses activités.


Visiblement, le joueur de classe mondiale goûte très peu le fait d'être dérangé au sein de sa propriété. En effet, en février 2017, son partenaire du Barça Ivan Rakitic affirmait dans une interview accordée au média croate Novilist que l'international albiceleste avait décidé de racheter la maison de ses voisins : "Ses voisins étaient un peu bruyants, du coup Leo a dû acheter leur maison pour être tranquille."


Une chose est sûre : si la non-expansion de l'aéroport de Barcelone peut contribuer à l'amélioration des performances déjà stratosphériques du numéro 10 du FC Barcelone, les supporters catalans ne vont pas mettre longtemps à choisir leur camp dans cette histoire ...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter