C’est l’histoire d’un billet de 5 livres qui vaut de l'or : l'incroyable don d’une Irlandaise aux enfants dans le besoin

C’est l’histoire d’un billet de 5 livres qui vaut de l'or : l'incroyable don d’une Irlandaise aux enfants dans le besoin
Insolite

INSOLITE - Une femme âgée originaire d'Irlande du Nord a décidé de faire un don un peu spécial aux enfants dans le besoin. Il s’agit d’un rare billet de cinq livres, dont la valeur est en réalité bien plus élevée...

"C’est l’intention qui compte". Voilà ce que pourraient se dire en premier lieu les bénéficiaires de ce "fiver" (surnom du billet de cinq livres). Mais à y regarder de plus près, il faudra peu de temps à ces derniers pour réaliser que la valeur du don que l’on vient de leur faire peut être (au moins) multipliée par dix mille. 

Originaire d’Irlande du Nord, leur donatrice a été la première surprise en apprenant que la coupure qui se trouvait dans son portefeuille, ordinaire en apparence, valait près de 50 000 livres. 

Trois billets sur quatre retrouvés

Il s’agit en réalité de l’un des spécimens mis en circulation au Royaume-Uni, il y a quelques semaines par l’artiste Graham Short. A l'occasion des 200 ans de la mort de Jane Austen, survenue en 1817, le célèbre graveur a reproduit son portrait miniature sur quatre billets. Pas un de plus, pas un de moins.

Outre cet hologramme de quelques millimètres, ce dernier a intégré sur la monnaie quelques-unes des citations de l'écrivain préférée des Britanniques, seulement détectables qu'avec une certaine lumière. A ce jour, trois exemplaires sur quatre ont été trouvés : le premier mi-décembre au pays de Galles, le second en Ecosse et le troisième donc en Irlande du Nord. Le graveur l'avait dépensé dans un bar. 

"Plus besoin d'argent" à cet âge

"Si ça se vend cher, il vaut mieux qu'un jeune en bénéficie", a déclaré à BBC News la propriétaire d'un âge avancé, qui estime ne plus avoir besoin d’argent à cette étape de la vie.

Désireuse de faire don du billet à une œuvre de charité, cette dernière, a contacté la galerie fondée par Graham Short pour faire part de son souhait. L'initiative a été relayée sur le blog de l’artiste qui précise que le produit sera reversé à la fondation Children in Need. 

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent