Il se crée un costume de déchets pour faire la chasse au gaspi

Il se crée un costume de déchets pour faire la chasse au gaspi
Insolite

DÉCHETS – Pour souligner la production de déchets, un activiste new-yorkais va porter ses propres ordures pendant trente jours.

"Que se passerait-il si nous devions prendre la responsabilité de chaque déchet que nous produisons ?", s’interroge Rob Greenfield dans une vidéo postée le 7 septembre. Cet activiste new-yorkais, fermement engagé dans la lutte pour la protection de l’environnement, a décidé de le découvrir, au sens littéral.

Rob Greenfield va porter sur lui toutes les ordures qu’il aura générées pendant un mois complet, du 19 septembre au 19 octobre. Gobelets de café, peaux de banane, emballages, canettes… en consommant comme un Américain moyen, il accumulera près de deux kilos de déchets chaque jour (en France, nous jetons un kilo quotidien). Trente jours plus tard, il aura plus de 60 kilos de détritus sur le dos.

Un "costume" sur-mesure pour porter ses déchets

Pour supporter le poids de sa consommation, Rob Greenfield a même conçu un "costume" à déchets, pourvu de sacs-poubelle. Vêtu de ses ordures, le jeune homme souhaite faire des apparitions publiques "dans le métro, à un match de baseball, dans une soirée habillée ou dans un aéroport", précise-t-il sur son site

"Ce tas de plus de 250 millions de tonnes de déchets par an permet de faire une ligne de camions-poubelles qui entoure 100 fois la planète."- Rob Greenfield

Via un appel aux dons sur Kickstarter, il compte financer des vidéos pour faire découvrir son aventure, baptisée Trash Me. Son but : rendre tangible la quantité d’ordures jetées et partager des astuces pour la limiter. "Ce tas de plus de 250 millions de tonnes de déchets par an permet de faire une ligne de camions-poubelles qui entoure 100 fois la planète", dénonce-t-il. "Mais nous ne revoyons jamais ces ordures ! Hors de la vue, hors de l’esprit".

Cet "aventurier", selon sa propre description, n’en est pas à son premier fait d’armes pour défendre la nature. Il s’était notamment fait connaître en parcourant plus de 6400 km dans l’été, sans nourriture, sans argent ni téléphone pour démontrer la solidarité humaine. Il a également passé un an sans se doucher pour souligner le gaspillage de l’eau et a extrait 10.000 dollars (environ 9000 euros) de nourriture saine dans des poubelles d’épiceries à travers le pays.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent