Colorado : La marijuana rapporte tellement que l'État ne sait plus quoi faire de son argent

Colorado : La marijuana rapporte tellement que l'État ne sait plus quoi faire de son argent

DirectLCI
ÉTATS-UNIS – Depuis la légalisation du cannabis dans le Colorado, les recettes fiscales sont colossales. D'après la Constitution de l'État, l'argent doit être reversé aux habitants.

Le Colorado se retrouve avec des millions de dollars sur les bras dont il ne sait que faire. L'argent est celui des taxes prélevées sur la vente de cannabis, légalisé dans l'État depuis un an. Au total, les recettes fiscales représentent 50 millions de dollars, rapporte mic.com.

La somme est si élevée que l'argent devra être reversé aux citoyens, comme l'impose la Constitution du Colorado. Depuis 1992, elle fixe en effet un montant maximal d'impôt percevable par l'État. S'il touche davantage que la limite établie, le surplus doit être reversé aux habitants de façon équitable (en se basant sur l'inflation et la croissance de la population). La marijuana étant taxée à 30%, le surplus en question s'élève à 30 millions de dollars. Chaque contribuable devrait ainsi toucher 7,63 dollars (6,67 euros).

Aux citoyens de décider

Du coup, Républicains et Démocrates s'accordent pour supprimer ou limiter cette loi vieille de 23 ans. Leur objectif : conserver l'argent plutôt que de le redistribuer. Sauf que la décision reviendra... au peuple qui se présentera aux urnes pour trancher.

Si les habitants acceptent de renoncer à leur remboursement, l'État s'engage à réinvestir ces dizaines de millions dans des campagnes de sensibilisation contre les méfaits du cannabis notamment. À l'origine, quand l'amendement légalisant la substance a été voté, il avait été annoncé que les recettes des taxes en général seraient consacrées à la construction d'écoles.

Mais le Colorado ne s'attendait pas à un tel succès. Premier État à légaliser la production, la vente et la consommation de cannabis à des fins non médicales, il a totalisé en un an avec l'Etat de Washington plus d'un tiers des ventes d'herbe légales dans le pays. Celles-ci ont ont augmenté de 74% sur la même période aux États-Unis, rapportant 2,7 milliards de dollars.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter