Coronavirus : la bière Corona, victime collatérale de l'épidémie

Coronavirus : la bière Corona, victime collatérale de l'épidémie
Insolite

HOMONYME -La marque Corona est sous pression. L’image de la célèbre bière mexicaine dégringole aux Etats-Unis, rapporte un sondage YouGov, et ce depuis le début de la médiatisation de l’épidémie de coronavirus. En cause : une confusion malheureuse avec le virus, qui fait l’objet notamment de nombreuses blagues sur Internet. En résultent des intentions d’achat historiquement basses pour la marque.

La plaisanterie sur les réseaux sociaux a pris une mauvaise tournure pour la célèbre bière. Alors que de nombreux internautes se sont amusés à associer la marque Corona avec le virus qui fait tant parler de lui, sa popularité dégringole aux Etats-Unis. Résultat : les intentions d’achats de la boisson alcoolisée sont au plus bas outre-Atlantique.

C’est ce que révèle un sondage YouGov, mercredi 26 février. La société productrice de la Corona, Constellation Brands, souffre en effet d’une mauvaise image. Seuls 50% des Américains en ont actuellement une image positive, contre plus de 80% à l’été 2019. 

Les intentions d’achat à leur plus bas niveau depuis deux ans

En février, quelques semaines après le début de la médiatisation de l’épidémie de coronavirus, seuls 5% des Américains interrogés comptaient acheter de la Corona, estime le sondage. C’est le niveau le plus bas depuis deux ans.  

Si le groupe Constellation Brands se veut rassurant auprès de Business Insider, pensant que "les consommateurs  comprennent qu’il n’y a pas de lien entre le virus et notre entreprise", ses actions ont tout de même chuté de plus 8% cette semaine à New-York, rapporte BFMTV

Le coronavirus, désormais appelé Covid-19, touche une cinquantaine pays, et a déjà contaminé près de 80 000 personnes et causé plus de 2800 décès à travers le monde, selon le dernier bilan de l’OMS.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent