Dans quels pays y a-t-il le plus de diplômés dans des boulots non qualifiés ?

Insolite
JOB – Une étude dresse la liste des pays où le nombre de diplômés engagés pour des postes qui ne nécessitent pas de compétences universitaires est le plus important.

Les étudiants tout juste diplômés sont de plus en plus nombreux à servir des verres ou des frites plutôt qu’à mettre en pratique leur savoir-faire. Une nouvelle étude menée par la CIPD (Chartered Institute of Personnel and Development) , qui représente les gestionnaires de ressources humaines, illustre le constat. Elle liste notamment les taux de personnes qualifiées travaillant à des postes qui ne nécessitent pas de diplôme, en fonction des pays.

Près d'un diplômé sur douze se trouve dans cette situation. Bars, magasins, centres d'appels font office de refuges pour ces nouveaux venus sur le marché du travail qui ne trouvent pas chaussure à leur pied. Un frein à l'ambition dont l’importance varie selon les pays :

Estonie
 Grèce
 Royaume-Uni
 Pologne
 Ukraine
 Espagne
 Irlande
 Suède
 Norvège
 Belgique
 France
 Danemark
 Finlande
 Hongrie
 Pays-Bas
 Allemagne
 Slovénie
 Suisse

En cause, notamment, le nombre de diplômés, qui augmente plus vite que la création d'emplois. Faute de créer suffisamment de postes, les employeurs se sont mis à exiger plus de compétences, même pour des postes originellement non qualifiés. Pour Peter Cheese, le directeur de la CIPD, "l'hypothèse que nous passerions à une économie d'une plus grande valeur, plus productive et plus qualifiée simplement en augmentant le nombre de diplômés s'est avérée un échec".

À LIRE AUSSI >> Ces dix pays seront les plus peuplés en 2050

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter