Des alpinistes cachent 50 000 dollars au sommet de l’Everest pour un coup de pub (et la suite vire au cauchemar)

Insolite

BAD BUZZ - Dans le cadre d’une opération publicitaire pour une nouvelle cryptomonnaie, quatre alpinistes ont gravi le plus haut sommet du monde. Mais le coup de com a viré au tragique lorsque l’équipe a voulu redescendre.

Au départ, il était question de réaliser une impressionnante opération publicitaire pour ASKfm, une plateforme irlandaise recensant 215 millions d’utilisateurs dans 168 pays, afin de vanter une nouvelle possibilité de paiement par cryptomonnaie. Pour ce faire, le 14 mai dernier, quatre alpinistes ont gravi l'Everest (le plus haut sommet du monde, à 8 848 m, au Népal) avec comme dessein d'enterrer des jetons de tokens ASKT (un total évalué à 50 000 dollars, soit 43 000 €), en défiant les utilisateurs du réseau social : "Venez les chercher si vous pouvez", avait lancé l'un d'eux, Taras Pozdnii, dans un message vidéo diffusé sur YouTube par l'entreprise.

Voir aussi

Expédition tragique

Seulement, les quatre alpinistes, accompagnés d'un sherpa, ont dû descendre l'Everest après avoir atteint le sommet et l'expédition de virer au cauchemar. Ils sont tous restés bloqués à 7 000 mètres sans réserve d’oxygène, sans possibilité de descendre, et ont dû appeler un hélicoptère pour venir les sauver.

La conclusion tragique de cette histoire est révélée par le Financial Times, affirmant que le sherpa, qui les accompagnait, n'est jamais revenu, apparemment atteint de la "cécité des neiges" due à l’exposition prolongée non-protégée aux rayons UV. Bref, le bad buzz est total.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter