Des oursons d'eau reviennent à la vie après avoir passé 30 ans congelés

Des oursons d'eau reviennent à la vie après avoir passé 30 ans congelés

Insolite
DirectLCI
RESSUSCITÉS – Des scientifiques japonnais ont placé en congélation un couple d'oursons d'eau, de minuscules bêtes proches des mille-pattes. Au bout de 30 ans, les deux individus se sont réveillés, battant le record mondial de survie en état de congélation artificielle.

Vous en conviendrez, l'ourson d'eau porte (très) mal son nom. Cette minuscule bête dodue – que l'on n'a pas très envie de rencontrer –  est pourtant l'un des êtres vivants les plus résistants sur Terre. Le palmarès de la bestiole à huit pattes pourvues de griffes, aussi appelée tardigrade, est impressionnant : elle a survécu aux températures extrêmes, aux radiations, aux pressions des profondeurs abyssales, à l'espace et même au vide. Increvable.

30 ans dans la glace

Non contents d'avoir bouilli, radié, déshydraté ou exilé la malheureuse bête, des scientifiques japonais de l’Institut national de recherche polaire ont congelé un couple de tardigrades pendant 30 ans, selon un rapport publié récemment . Et les tourtereaux originaires d’Antarctique se sont réveillés de leur sommeil glacé, battant le record de leur prédécesseurs, qui avaient quant à eux passé neuf ans en cryptobiose – le joli mot pour désigner l'état inerte du corps congelé.

Pour l'un des tardigrades, répondant au doux nom de SB-2, le réveil a été difficile. Au vingtième jour, il succombe. SB-1, son camarade d'infortune, s'en sort toutefois mieux. Après sa longue hibernation forcée, l'ourson d'eau (qui est en fait une oursonne) s'est même reproduit au bout de 23 jours et a pondu 19 œufs au total, dont 14 ont donné des bébés tardigrades viables.

Percer le mystère de la survie

Pourquoi tant de haine ? Le tardigrade, qui mesure jusqu'à un demi millimètre, peut réduire son taux d'activité vital à moins de 0,01%. Il se vide de son eau et se recroqueville en une boule indestructible. Il serait également capable de "réparer" son ADN , ce qui expliquerait son incroyable résistance . Selon certaines théories , ses aptitudes auraient même une origine extraterrestre.

"Nous voulons élucider le mécanisme de la survie à long terme en étudiant les dégâts sur l'ADN des tardigrades et leur capacité à les réparer", a rapporté Megumu Tsujimoto, l'un des chercheurs de l'institut au journal The Asahi Shimbun . Grâce à cet exploit, la petite bête peut se targuer d'avoir battu le record de survie en état de congélation artificielle et, qui sait, pourrait livrer quelques bonnes pratiques utiles à notre propre survie. Les cafards, la Belle aux bois dormant et Beyoncé n'ont qu'à bien se tenir.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter