Dordogne : le château d’eau à un euro sur Le Bon Coin sera-t-il vendu avant la fin du mois ?

Insolite

IMMOBILIER – En Dordogne, un château d’eau désaffecté est en vente depuis plus d’un an contre un euro symbolique. Malgré une annonce (retirée faute d’acheteurs) sur Le Bon Coin, la tour réservoir n’a pas trouvé d’acquéreur, jusqu’à aujourd’hui.

"Château d’eau abandonné cherche nouveau propriétaire." Voilà ce que pourrait être l’annonce de vente pour l’ancienne tour-réservoir de Saint-Pierre-de-Chignac en Dordogne. Désuet depuis près de cinq ans, le bâtiment a été mis en vente il y a un an contre une somme symbolique par le Syndicat intercommunal d’adduction d’eau potable (SIAEP) d’Auvézère Manoire. Et suite à une forte exposition médiatique, le château d'eau pourrait enfin trouver un acheteur.

Contre une somme symbolique

Ce fardeau pèse sur les épaules du syndicat depuis que la tour, remplacée par un plus grand réservoir, est devenue trop petite pour abreuver toutes les communes de la localité. Trop proches des habitations, l’immense cuve de 46 mètres de haut serait trop chère à démolir. "Selon une première estimation, sans les faux frais, la détruire nous coûterait entre 120 et 150.000 euros, jusqu’à environ 300.000 euros en tout", explique une porte-parole du SIAEP à metronews.

A LIRE AUSSI >> 15 locations improbables que vous pourrez trouver sur Airbnb

La décision est donc tombée il y a près d’un an : le château d’eau, d’environ 100 mètres carré, sera cédé à qui voudra, pour n’importe quelle somme, pourvu qu'il passe entre d’autres mains (l'euro symbolique étant légalement complexe quand il s'agit de bien public). Le syndicat a même posté une offre sur le site de petites annonces Le Bon Coin. Une technique qui a porté ses fruits pour un château d’eau à Niort , vendu en 2015 et transformé en triplex. Mais faute d’acheteurs, les gestionnaires des eaux chignacois ont retiré la publication, confirme notre contact.

L'intérieur du château d'eau de Niort, par La Nouvelle République :


La tour a soulevé la curiosité de nombreux internautes

Le lundi 6 juin, le destin du château d’eau a cependant connu un nouveau virage. Grâce à un article publié par nos confères de  Sud Ouest , rappelant l’épineuse situation de la collectivité, et repris par les médias nationaux, la tour a soulevé la curiosité de nombreux internautes. "Rien que lundi, on a dû recevoir 50 coups de téléphone et une dizaine de mails", estime la fonctionnaire, qui a fini par décrocher le téléphone pour pouvoir travailler.


Et cette fois, les propositions semblent sérieuses. Parmi les potentiels acquéreurs, certaines entreprises, particuliers ou encore associations, ont même formulé des demandes écrites, promettant une issue concrète. Avant toute vente, des travaux de clôture seront rapidement réalisés autour de la tour datant des années 1950. Le reste sera laissé à l’heureux propriétaire, qui pourra se vanter d’être châtelain d’eau.

La visite du château d’eau par  France 3  :


Un château d'eau à vendre en Dordogne


A LIRE AUSSI

>> Une nuit en amoureux... au milieu de 35 requins
>> Passer une nuit chez Ikea, c'est possible avec Airbnb
>> New York : des appartements modulables pour célibataires

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter