Écosse : des propriétaires d'une maison hantée prêt à payer une nounou 4700 euros par mois

Écosse : des propriétaires d'une maison hantée prêt à payer une nounou 4700 euros par mois

JOB IDÉAL ? - Une famille écossaise recherche expressément une baby-sitter pour ses enfants, les précédentes ayant fui à cause des "phénomènes surnaturels" survenus dans la maison.

Trouver une nounou est rarement une sinécure. En Écosse, un couple propriétaire d'une maison a décidé d'user des grands moyens pour faire garder ses deux enfants âgés de 5 et 7 ans : offrir un confortable salaire de 4 700 euros par mois à leur future nounou. L'annonce postée sur internet décrit une propriété "charmante, spacieuse et historique" mais qui offre surtout la possibilité à la future salariée d'avoir un espace personnel (salle de bains, chambre et cuisine), ainsi que 28 jours de congés annuels. Presque trop beau ?

L'article du Telegraph, diffusé le 14 juin dernier et repéré par Sud Ouest  ce jeudi, indique que les candidats ne se bousculent pas au portillon pour occuper le poste de nounou.

D'après l'annonce, la maison serait sujette à des "événements surnaturels" : "bruits étranges, vitres brisées, meubles qui bougent".

On nous a dit qu’elle était hantée lorsque nous l’avons achetée, mais nous avons décidé de faire preuve d’ouverture d’esprit- Les propriétaires de la maison

"Nous vivons dans cette propriété depuis presque 10 ans", raconte ce couple écossais. "On nous a dit qu’elle était hantée lorsque nous l’avons achetée, mais nous avons décidé de faire preuve d’ouverture d’esprit et de l’acheter quand même. (...) Personnellement, nous n’avons jamais assisté à aucun événement surnaturel. À chaque fois, ils semblent se produire en notre absence" précise le couple sans ambiguïté aucune.

Lire aussi

Un extrait de l'offre postée sur le site www.childcare.co.uk

Par le passé, cinq filles au pair ont déjà fui la demeure, effrayées par les étranges phénomènes. Mais l'espoir de trouver une nounou au "tempérament solide" peut d'ores et déjà renaitre pour cette famille. Depuis que cette histoire a été diffusée dans les médias, 2 000 volontaires supplémentaires se sont manifestés...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours d'école ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.