Elle disparaît de la maison de retraite... On la retrouve chez le tatoueur !

Elle disparaît de la maison de retraite... On la retrouve chez le tatoueur !

REBELLE – Sadie Sellers, une grand-mère de 79 ans, a fait une belle frayeur à sa famille en disparaissant de sa maison de retraite située à Derry (Irlande du Nord), sans que les employés ne s'en aperçoivent. La vieille dame a heureusement été vite retrouvée... dans un salon de tatouage de la ville !

"À mon âge, il faut profiter de chaque journée pour vivre la vie à fond." Voilà comment, selon le Mirror , Sadie Sellers, une Nord-Irlandaise âgée de 79 ans, a justifié la petite escapade qu'elle s'est offerte, il y a quelques jours, au nez et à la barbe des surveillants de sa maison de retraite.

Une dispariton mystérieuse

Alors que Tony Sellers, le fils de Saddie, était venu faire sa visite quotidienne à sa mère, celui-ci a eu la surprise de découvrir qu'elle n'était pas dans sa chambre, dans laquelle trônait une chaise roulante vide. Interloqué, l'homme alla immédiatement se renseigner auprès du personnel de l'établissement. A la grande stupeur de Tony Sellers, les employés de la maison de retraite n'avaient pas remarqué la disparition de Sadie, et n'avaient même aucune idée de l'endroit où elle pouvait se trouver !

Ce fut alors le branle-bas de combat dans la maison de repos. Un avis de recherche fut immédiatement lancé, tandis que Tony, de plus en plus inquiet, interrogeait un à un les membres du personnel, à la recherche d'éventuels indices. Il va rapidement en obtenir un premier : un des employés avait ainsi vu Sadie sortir de l'établissement avec une jeune femme. Tony Sellers en était encore à se demander qui était cette mystérieuse personne lorsque la réponse tomba, sous la forme d'un coup de téléphone.

"Je n'ai rien senti"

A l'autre bout du fil, la fille de Tony, Samantha, lui livra la clé du mystère : elle avait tout simplement accompagné sa grand-mère se faire tatouer ! C'est donc dans le cadre inattendu du Studio Seventy-Six, un salon de tatouage de Derry, que Tony retrouva sa mère, qui arborait désormais un petit cœur sur l'épaule gauche. "Ça faisait un moment qu'on parlait de tatouage avec ma petite fille, et elle m'a montré le sien, raconta Sadie après coup. Elle est passée me voir en rentrant de vacances, et je me suis dit : 'Moi aussi, je vais m'en faire faire un'."

A la question de savoir si le tatouage allait plaire aux autres membres de sa famille, la réponse de la sémillante grand-mère fut sans équivoque : "Je n'en ai rien à foutre !". "Je suis comblée par le résultat, poursuivit-elle, avant de conclure sur une anecdote savoureuse. A un moment, j'ai demandé au gars s'il en avait encore pour longtemps, il m'a répondu qu'il avait fini depuis 5 minutes. Je n'ai rien senti du tout. Ça l'a beaucoup fait rire."

À LIRE AUSSI 
>> A 99 ans, l'hôpital lui annonce qu'elle est enceinte
>> La grand-mère de 83 ans cachait 10 kilos de cannabis

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 13 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.