Elon Musk annonce avoir écoulé les 22.000 lance-flammes mis en vente !

DirectLCI
PETITS PAINS - Après son annonce farfelue de commercialiser un lance-flammes en décembre dernier, le patron de Tesla Elon Musk a joint les actes aux paroles. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il rencontre un franc succès. Seulement quatre jours après la commercialisation, les 22.000 produits en vente ont été écoulés !

Le 10 décembre dernier, Elon Musk, le président de Tesla, surprenait une nouvelle fois son monde en annonçant sur Twitter son intention de commercialiser un lance-flammes si la vente de ses casquettes estampillées The Boring Company, le nom de son entreprise créée en 2016, atteignait les 50.000 unités. Près d’un mois et demi plus tard, le 28 janvier, l’annonce qui ressemblait à un coup de com’ s’est transformée en réalité avec l’ouverture des précommandes du lance-flammes, un objet vendu pour la modique somme de 500 euros.


Alors qu’il soutenait vouloir limiter sa production à 22.000 unités, l’excentrique milliardaire a annoncé ce jeudi avoir vendu l’intégralité de ses lance-flammes, représentant un pactole de 11 millions d’euros ! Sur le site internet de The Boring Company, spécialisée dans le creusement de tunnels autoroutiers pour régler le problème d'embouteillages dans les grandes villes américaines, l’objet de toutes les convoitises est vendu comme le lance-flammes à gaz le plus "sécurisé du monde", alors qu’un extincteur est livré gratuitement avec l’appareil. Sur Twitter, Elon Musk a même écrit qu’il s’engageait à rembourser les détenteurs du lance-flammes s’il ne fonctionnait pas "contre les hordes de morts-vivants".

Un look de fusil d'assaut

Le site internet précise que la livraison débutera quant à elle au printemps. Au niveau du design, l’objet ressemble fortement à un fusil d'assaut à crosse courte, avec un canon à large diamètre et une grosse capsule de gaz située sur le dessus de l'arme. Le 28 janvier dernier, au moment de la commercialisation du produit, le magnat sud-africain se mettait en scène sur Instagram, avertissant sur la dangerosité du produit, non sans humour : "Je veux être clair, un lance-flammes c'est une idée super mauvaise. N'en achetez pas. Sauf si vous aimez vous amuser".


Selon le porte-parole de The Boring Company, l’appareil respecte les régulations californiennes, émettant une flamme de moins de trois mètres. Aux Etats-Unis, le Maryland est le seul Etat à en interdire pour le moment la vente. La vente de ce produit a également provoqué la colère d'un élu de Los Angeles, Miguel Santiago : "Nous venons de vivre certains des pires incendies dans l'histoire de la Californie, alors vendre des lance-flammes est une très mauvaise idée", a-t-il déclaré.

Falcon Heavy, décollage prévu le 6 février prochain

A noter qu'Elon Musk a annoncé le 27 janvier son intention de faire décoller pour la première fois sa fusée Falcon Heavy depuis le Centre spatial Kennedy, en Floride, le 6 février prochain !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter