En 2015, les selfies ont fait plus de morts que les attaques de requin

Insolite

INSOLITE – Les selfies ont été plus meurtriers que les attaques de requin depuis le début de l'année, selon les calculs du site Mashable.

Le viseur d'un appareil photo s'avère plus fatal que la mâchoire acérée d'un prédateur des mers. C'est la conclusion tirée par Mashable , qui s'est basé sur le nombre de décès causés par des ies et des attaques de requin depuis le début de l'année.

Douze personnes sont mortes en tentant de prendre une photo d'elles-même, contre huit nageurs malchanceux. La dernière en date, une touriste japonaise décédée en tombant dans les escaliers, après avoir tenté d'immortaliser sa personne devant le Taj Mahal, en Inde. Les chutes ont été responsables d'un tiers des victimes depuis le mois de janvier. Le train a également endossé le rôle de grande faucheuse, les inconscients se photographiant sur les rails ou trop proches du convoi.

Des erreurs d’inattention fatales qui impliquent des mesures radicales. Fin août, un parc américain a fermé ses portes pour la sécurité des visiteurs, multipliant les ies avec les ours sauvages. Un mois plus tôt déjà, le ministère de l’Intérieur russe mettait en garde les citoyens contre les dangers des ies, encouragé par un mouvement public. Celui-ci avait même suggéré des cours de "ie sécurisé" pour réduire le nombre d'accidents causés par cette nouvelle lubie.

À LIRE AUSSI
>> Un parc américain ferme ses portes à cause des ies avec les ours >> Selfies mortels : ils se sont pris en photo quelques secondes avant de mourir

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter