Etats-Unis : une école interdit la saga Harry Potter car elle contient "de véritables sorts"

Etats-Unis : une école interdit la saga Harry Potter car elle contient "de véritables sorts"

MAGIE NOIRE - Une école catholique de Nashville, dans le Tennessee, a décidé de retirer les livres de la saga Harry Potter de sa bibliothèque. La raison ? Les sorts qu'ils contiennent pourraient, selon la direction de l'établissement, attirer les mauvais esprits.

Les écoliers de l'école catholique de Nashville privés de Harry Potter. L'établissement privé scolaire catholique St. Edward a décidé de retirer les livres de la saga de sa bibliothèque. Le journal local Tennessean raconte que le contenu ne convenait pas au révérend Dan Reehil, de la paroisse scolaire, qui redoute la magie noire. En effet, dans les ouvrages écrits par J. K. Rowling, les personnages de la saga du célèbre sorcier invoquent des sorts tels que "Avada kedavra" pour causer la mort, "Doloris", pour la torture ou encore "Stupefix" pour figer une personne.

"Ces livres parlent de la magie aussi bien en bien qu'en mal, ce qui est faux, et s'agit uniquement une duperie très habile. Les sorts mentionnés dans les livres sont en réalité de véritables sorts ; et quand ils sont lus par un humain, risquent de déclencher les mauvais esprits chez la personne qui lit le texte."

En vidéo

Noël : l'engouement pour Harry Potter ne faiblit pas

Dan Reehil explique sans son mail qu'il a consulté plusieurs exorcistes aux Etats-Unis et à Rome, qui lui ont conseillé de retirer les ouvrages. Contactée par le Tennessean, la direction de St. Edward a indiqué avoir reçu une plainte émanant d'un parent d'élève, à la suite de laquelle elle aurait décidé d'agir. "On n'applique la censure dans ces cas-là uniquement pour s'assurer que ce que nous proposons dans nos bibliothèques sont adaptés à nos classes", se défend la superintendante du diocèse catholique de Nashville, Rebecca Hammel.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : au Royaume-Uni, deux cas du variant Omicron détectés

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.