Etats-Unis : trois vaches emportées par l'ouragan Dorian retrouvées vivantes… sur une île

Etats-Unis : trois vaches emportées par l'ouragan Dorian retrouvées vivantes… sur une île
Insolite

MIRACULÉES - Trois vaches disparues sur la côte Est des Etats-Unis le 6 septembre dernier, au plus fort de l'ouragan Dorian, ont été retrouvées vivantes, quelques kilomètres plus loin, sur une île, en Caroline du Nord.

Elles avaient disparu depuis le passage de l’ouragan Dorian, le 6 septembre dernier sur la côte Est des États-Unis. Deux mois plus tard, trois vaches ont été retrouvées vivantes, sur une île située à des kilomètres de leur pâturage. Ces animaux ont survécu au "mini-tsunami " causé par le phénomène climatique classé catégorie 1.

Ce sont les agents du parc national côtier de Cape Lookout, en Caroline du Nord, qui ont récemment repéré les mammifères, a-t-on appris ce mardi 12 novembre dans les médias locaux.

6 à 10 kilomètres à la nage

Emportées par la montée des eaux lors de l’ouragan, les trois vaches auraient nagé pas moins de six à dix kilomètres en mer avant de mettre le sabot sur la terre ferme. 

Cette mince bande de sable formant un chapelet d’îles-barrières, s’étire sur plus de 300 kilomètres le long des côtes de Caroline du Nord. Elle est formée de dunes et de végétation éparse, a précisé le Charlotte Observer

Lire aussi

Rapatriement prévu par bateau

Vivant dans un troupeau en semi-liberté sur une presqu’île, les trois ruminantes ont été identifiées formellement par leur gardien, Woody Hancock. Elles vont probablement se voir administrer un sédatif et être rapatriées par bateau vers leur pâturage d'origine, a indiqué un porte-parole du parc fédéral de Cape Lookout. 

L’ouragan Dorian avait provoqué un "mini-tsunami" qui a tué une trentaine de chevaux sauvages, dont certains ont également été emportés en mer. Son passage quelques jours plus tôt aux Bahamas a laissé la région dans des conditions apocalyptiques, faisant au moins cinquante morts et 13.000 disparus. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter