Étude : les singes sont capables d'apprécier un thriller

Étude : les singes sont capables d'apprécier un thriller

SCIENCE – Les chimpanzés et bonobos peuvent anticiper les scènes importantes d'un film, selon des chercheurs japonais.

Un gros plan sur un visage inquiet, un cri dans un couloir sombre, ou un ralenti sur l'arme du tueur sont autant de détails capables de vous faire frissonner devant un thriller. Il en serait de même pour les singes, selon une étude publiée le 17 septembre dans Current Biology. Chimpanzés et bonobos peuvent anticiper les événements à venir.

Les biologistes japonais Fumihiro Kano et Satoshi Hirata ont montré deux courts-métrages à six bonobos et six chimpanzés au sanctuaire de Kumamoto à l'Université de Kyoto. Dans le premier, un assistant dans un costume de singe passe une porte et vole la banane d'un chercheur à proximité. Le second met en scène le même personnage à l'attaque, freiné par un scientifique armé d'un marteau. Les animaux ont regardé l'une des séquences un jour, puis la même vingt-quatre heures plus tard.

Fixation pendant les moments de tension

Tout comme les humains, les singes ont anticipé les événements cruciaux. Dans un premier temps, les cobayes ont davantage fixé les objets cibles (porte, arme) dans la seconde projection que dans la première. Plus révélateur encore, leur regard a été orienté dans leur direction avant leur apparition à l'écran. Certains téléspectateurs ont même cessé de grignoter et boire lors des moments de tension.

Les chercheurs ne s'accordent pas encore sur la manière des grands singes pour enregistrer ces détails, leurs souvenirs étant généralement limités à des tâches simples comme trouver de la nourriture. Dans la nature, l'anticipation leur permettrait notamment d'éviter les dangers imminents et améliorer l'apprentissage social.

À LIRE AUSSI >> Les chimpanzés sont sensibles à la notion de bien et de mal

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

VIDÉO - Victime de violences conjugales, Camille Lellouche se livre dans "Sept à Huit"

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.