Excédé, un propriétaire déverse les déchets de son ancien locataire devant son nouveau logement avec un semi-remorque

Excédé, un propriétaire déverse les déchets de son ancien locataire devant son nouveau logement avec un semi-remorque

DirectLCI
AISNE – Excédé de l’état dans lequel il récupérait son logement, un habitant a pratiqué la méthode du retour à l’envoyeur, en allant verser les détritus de ses anciens locataires devant leur nouveau logement. Le tout, relayé sur Facebook, fait le buzz.

Il n’a pas peur d’afficher les gens. Et d'employer les grands moyens. Sur les réseaux sociaux, c’est payant : son geste est en train de faire le buzz. Thomas Ravaux, propriétaire d’un logement dans l’Aisne, a visiblement récupéré son appartement dans un bien mauvais état. 


Le 1er juin, Thomas Ravaux poste des photos sur Facebook, montrant une accumulation de meubles cassés, de déchets, de pièces envahies de cartons, de serviettes sales, de nourriture qui traîne au sol...Le propriétaire, visiblement excédé, prend une dizaine de photos et les poste sur son compte ; avec un commentaire lapidaire. "Voilà comment je récupère un logement après 14 mois d’impayés. Merci aux locataires de l’appartement ! Vivre avec trois enfants comme ça chapeau ! Honte à vous !"

Le post remporte son petit succès, avec pas moins  de 3.000 partages, et 1.500 commentaires affligés. "Comment peut-on vivre dans un bordel pareil ?", "c’est un vrai dépotoir, quelle honte", et des conseils : "Faites appel à une entreprise de nettoyage à leurs frais !", ou d’autres, attristés : "C'est à cause de ce genre de personnages que les propriétaires sont de plus en plus réticents à la location et demandent de multiples garanties."


Est-ce le succès de la publication qui a donné envie à Thomas Ravaux d’aller plus loin ? Quoi qu’il en soit, le 5 juin dernier, il a posté une autre vidéo, dans laquelle il montre la méthode qu’il a finalement employée : celle du retour à l’employeur. Thomas Ravaux a pris un semi-remorque, et avec l’aide d’amis, a chargé toutes les affaires, et les a déversé devant le nouvel appartement de ses anciens locataires.  

Une méthode pratiquée par quelques maires

Là encore, énorme succès de la publication auprès des internautes. La vidéo a été vue plus de 288.000 fois, et suscité plus de 4.000 commentaires, tout de félicitations. Et le propriétaire laisse un dernier mot : "Courage à votre nouveau propriétaire !"


Dans un autre genre, cette méthode, qui a le mérite d’être musclée et spectaculaire, a déjà pratiquée par quelques maires, pour faire comprendre à leurs ouailles le problème qu’il y avait à jeter ses déchets, son frigo, son canapé, dans la nature. Le maire de Laigneville a ainsi pris l’habitude de renvoyer par semi-remorque les déchets à leur envoyeur.

Le tout est filmé, et partagé sur les réseaux sociaux : l’affichage fait en effet partie de la méthode. La découverte des déchets, de l'identification des fautifs, et du renvoi à l'envoyeur, est d'ailleurs souvent l'objet d'un petit feuilleton, diffusé en plusieurs épisodes sur les réseaux sociaux municipaux.

Une méthode assez télégénique, très mise en scène, mais qui aurait le mérite de la réussite : d’après France Info, le nombre de déchets chez lui aurait diminué de 90%.


La méthode n’est cependant pas sans risque : à Vélizy, dans les Yvelines, le maire LR qui avait aussi opté pour cette pratique, fatigué de voir les déchets s’accumuler dans un chantier, aa été poursuivi par un de ses administrés à qui il avait fait rapporter des gravats  jetés sur a voie publique. Il a été relaxé par le tribunal mi-mai, rapporte le Parisien. Un risque qui valait peut être le coup : là non plus, selon ses dires, il n’y a plus un seul déchet abandonné...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter