#FireChallenge : le nouveau défi des réseaux sociaux fait déjà des blessés

#FireChallenge : le nouveau défi des réseaux sociaux fait déjà des blessés

Après les neknominations et "à l'eau ou un resto", un nouveau "jeu" stupide est la nouvelle trainée de poudre de Facebook, Vine, YouTube et Instagram. Le "Fire challenge". Plus dangereux que jamais.

A 15 ans tout juste, il a le torse entièrement brûlé et il va le payer pour le reste de sa vie. Ce n'est pas à cause d'un incendie, ce n'est pas un accident de voiture, ni une quelconque explosion de gazinière. Ce jeune homme de Lexington s'est intentionnellement mis le feu après avoir vu quelqu'un le faire sur Facebook. C'est un jeu stupide baptisé "Fire challenge". 

C'est quoi, cette idée ? Il y avait déjà les "necknominations" . Le principe : boire à l'excès, vite, en se filmant pour diffuser la vidéo sur Facebook et en sommant d'autres personnes d'exécuter promptement la même tâche. Quitte à envoyer un gosse de 10 ans à l'hôpital . Il y eut ensuite les "à l'eau ou un resto", même principe, tout est dans le nom. Un jeune homme de 19 ans en est mort , noyé dans la Vilaine, en Bretagne. le "Fire challenge" reprend ce principe pyramidal : se lancer des défis dangereux et monte d'une marche dans l'échelle meurtrière.

En quoi consiste le "Fire challenge" ? Concrètement, ces jeunes gens (garçons et filles) se badigeonnent le corps d'un liquide inflammable (solution hydro-alcoolique, dissolvant, déodorant, parfum...) approchent un briquet et... boom ! Cela les fait rire d'épater la galerie et, peut-être, de gagner quelques followers. Quitte à finir aux urgences. 

Comment lutter contre le "Fire challenge" ? D'abord, on prend conscience de la gravité des blessures qu'on peut s'infliger ou infliger aux témoins. Ensuite, il conviendrait d'en parler avec les ados de son entourage. Un peu de pédagogie vaut bien toute vaine interdiction d'internet. Enfin, pourquoi ne pas lancer un contre-feu, à l'instar des "smartnominations" qui reprenaient les codes de la "neknomination" pour venir en aide aux démunis ou de cette initiative marseillaise qui, plutôt que de faire boire, invitait à donner son sang

En clair, lutter contre la bêtise par un brin de jugeote. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "Hautement transmissible", le variant Omicron exige une "action urgente", selon le G7

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Éric Zemmour reconnaît un geste "fort inélégant" au lendemain de son doigt d'honneur

Covid-19 : pourquoi l'OMS a-t-elle nommé le nouveau variant "Omicron" ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.