Gabin Formont, le créateur de "Vécu", le média des Gilets jaunes, jette l'éponge puis se ravise

Insolite

Toute L'info sur

La Matinale

LA SURPRISE - Fini le média des Gilets jaunes ? Le fondateur de "Vécu" a annoncé sur les réseaux sociaux qu'il renonçait à couvrir les manifestations après avoir été éconduit... avant de se raviser.

Gabin Formont, le fondateur de "Vécu", média auto-proclamé des Gilets jaunes, n'a pas été le bienvenu lors de la marche des gilets jaunes dédiée aux manifestants blessés, à Paris samedi dernier. Après s'être fait éjecter et, selon ses propres termes, "cracher à la gueule", il a annoncé la fin de "Vécu" sur les réseaux sociaux. Depuis cette page Facebook dédiée aux Gilets jaunes, Gabin avait donné tout son temps au mouvement, tournant des vidéos au coeur des manifestations et des interviews de manifestants. 

Suite à cette polémique, où il était notamment accusé d'avoir détourné "l'argent sur les cagnottes des blessés, il este finalement revenu sur son premier message, assurant : "J'ai vu vos messages, je ne vais pas abandonner, je n'en ai pas le droit, les enjeux sont bien plus grands que moi. Un grand merci pour votre soutien car je me sentais vraiment sali et vos messages m'ont remonté".

Ce lundi 4 février 2019, Benjamin Cruard, dans sa chronique "La surprise", nous parle de la fin de Vécu, le média dédié aux gilets jaunes. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 04/02/2019 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter