Gard : il quitte son travail pour se consacrer… à Pokémon Go

Gard : il quitte son travail pour se consacrer… à Pokémon Go
Insolite

PASSION – Dans une lettre de démission datée du 24 juillet, un employé de McDonald’s à Nîmes a quitté sa fonction pour se consacrer entièrement au jeu Pokémon Go, et aller chasser les petits monstres partout dans le monde, à commencer par l’Australie.

Jusqu’où irez-vous pour Pokémon Go ? Anthony, un jeune nîmois de 23 ans, a expédié cette question en profitant de la chasse aux Pokémon pour quitter son emploi et parcourir le monde à la recherche des petits monstres. Employé depuis un an dans un McDonalds, le jeune homme a adressé une lettre de démission peu commune à ses supérieurs.

"Devenir un maître dresseur"

"Je ne pouvais plus me permettre de laisser passer la chance de parcourir le monde à la recherche de ces créatures afin de devenir un maître dresseur", peut-on lire dans le document partagé sur Twitter. Dans le jeu sorti le 24 juillet en France, les chasseurs-éleveurs doivent en effet collecter un maximum de Pokémon, répartis partout dans le monde, grâce à l’application sur smartphone. Anthony compte quitter son poste le 14 août, direction : l’Australie, "à la recherche de Kangourex".


Et selon l’agence de presse locale Objectif Gard , qui a obtenu confirmation auprès du responsable du restaurant, cette lettre aurait réellement atterri entre les mains des intéressés. "Nous savions qu’il voulait partir en Australie. Il a dit que c’était une super opportunité pour lui et qu’il voulait voir autre chose", a témoigné le responsable. "Mon supérieur et moi avons été très surpris". Contactés par metronews, les responsables n’ont cependant pas souhaité s’exprimer davantage sur ce départ.

Pokémon Go, une passion à plein temps

Anthony n’est pas le premier à prendre des décisions aussi radicales pour se dévouer au phénomène Pokémon Go. Début juillet, un Néo-Zélandais avait lui aussi posé sa démission pour devenir chasseur à temps plein. Le jeune homme de 24 ans, à suivre sur son compte Instagram @tomblebee , s’est embarqué dans une quête de deux mois pour tous les attraper, selon l’expression consacrée.

"Je travaille depuis six ans et je voulais désespérément faire une pause. Pokémon m’a donné l’opportunité de vivre ce rêve", a-t-il déclaré au journal The Guardian . Anthony, quant à lui, ne tarit pas d’éloges sur l’emploi qu’il va quitter le mois prochain. "Votre restaurant m’a donné toutes les compétences pour réaliser cet objectif", affirme-t-il. Une fois encore, les "pokéleveurs" ont vraiment du talent.

Look who we found up here! #pokemon #lost #pokegay #bellsprout #pokemongo #fun #friends #winter #peace #pokemonart #gottacatchemall #pokemontrainer #PokemonMaster #pokemoncollector #pokemony #travel #pokemonred #life #adventure #newzealand #tomblebee

Une photo publiée par NZ Pokémon Trainer Tomblebee (@tomblebee) le


À LIRE AUSSI

>> Et si Pokémon Go était un épisode de "Black Mirror" ?
>> Un fan de Pokémon Go accusé de cruauté pour avoir transformé son chien en Pikachu
>>  Quand les Twittos pensent que leurs animaux voient (vraiment) les Pokémon

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent