Gironde : la gendarmerie fait le buzz avec une vidéo sur les ronds-points

Gironde : la gendarmerie fait le buzz avec une vidéo sur les ronds-points

DirectLCI
INSOLITE – Dans le cadre de ses missions de prévention routière, la gendarmerie de la Gironde a publié le 9 juillet 2015 sur sa page Facebook une vidéo sur la manière dont il faut prendre un rond-point. Contre-toute attente, les consignes en image ont fait un vrai buzz, la vidéo enregistrant en cinq mois plus de 6 millions de vues.

Ghislain Réty n'en revient toujours pas. Administrateur de la page Facebook de la gendarmerie de la Gironde, le colonel est très actif et réactif sur le réseau social et publie une information quasiment tous les jours. Chaque publication est systématiquement "likée" des centaines de fois et la page comptabilise 28 475 mentions "J'aime".

Pourtant, en publiant le 9 juillet dernier une vidéo sur la manière de prendre un rond-point, il ne s'attendait pas à un tel buzz. Début août, les 54 secondes de ce document intitulé "Les ronds-points : pour ceux qui n'ont (toujours) pas compris…" comptabilisait un million de vues. La vidéo, réalisée par tvsud.fr et l'ECF Bouscaren dans le cadre de La minute de la sécurité routière et reprise sur la page Facebook de la gendarmerie, enregistre aujourd'hui, cinq mois après sa publication, 6 152 044 vues.

A LIRE AUSSI >> Les gendarmes du Var débarquent sur Facebook

"Totalement inattendu"

Interrogé sur ce succès, le colonel Réty reconnaît avoir été très surpris. "Je ne sais pas comment la majorité des internautes s'est retrouvée sur notre page mais visiblement, il y a de très nombreux automobilistes qui ne savent pas prendre un rond-point ! Début septembre, nous avons publié une vidéo dans le même genre sur la priorité quand un véhicule tourne a gauche. Elle comptabilise plus de 19 000 vues… Les conducteurs doivent certainement rencontrer moins de difficultés" dit-il.

Son étonnement est d'autant plus grand que le colonel a publié des vidéos beaucoup plus "importantes" sur sa page. Celles sur "Les dangers d'internet" enregistre entre 8 000 et 19 000 vues. Celle sur le "train surfing" 11 800 vues. Celle sur la vidéosurveillance intitulée "L'essentiel est invisible pour les yeux" un peu plus de 20 000 vues. Celle sur l'attaque terroriste sur l'aéroport de Marseille-Marignane le 26 décembre 1994 où 171 personnes avaient été prises en otages à bord d'un A300 d'Air France, un peu plus de 21 000 vues.

"Retour vers le futur"

Et quand on demande au colonel quelle vidéo méritait selon lui de "faire plus de clics", il répond spontanément celle mise en ligne le 21 octobre 2015, journée d’hommage à la trilogie de Robert Zemeckis. Dans le deuxième volet de Retour vers le futur sorti en 1989, le héros Marty McFly quittait les années 1980, à bord de la DeLorean à voyager dans le temps, pour rejoindre précisément cette date.

"Depuis des années, les fans attendaient cette date faisant coïncider le présent avec le " futur" de la fiction, rappelle le colonel Réty. Comme tout le monde, nous avons voulu faire quelque chose pour l'occasion. Nous avons réalisé un montage dans lequel apparaissent des images du film et où nous relatons quasiment en temps réel une belle affaire dans le Libournais. La vidéo a été mise en ligne deux heures après les interpellations". Le 21 octobre 2015, les gendarmes de la Gironde réalisaient en effet un coup de filet en interpellant huit personnes soupçonnées d'avoir commis une quarantaine de vols, notamment de matériel informatique.

"La vidéo a fait 20 385 vues, un beau score, mais loin des 6 millions, relate le colonel. Je m'attendais à un peu mieux". Pas de quoi l'arrêter, Ghislain Réty reconnaît qu'il "médiatise tout, les bonnes affaires comme les mauvaises. " Qu'il s'agisse de prévention ou de communication, Facebook est aujourd'hui un très bon outil pour nous". Son dernier post date d'ailleurs de ce mercredi et s'intitule "Contester une amende radar par internet : c'est désormais possible" !"Je sais que ça va marcher, les automobilistes comme les conducteurs de deux-roues se sentent concernés" relève Ghislain Réty.

De l'humour et du sérieux

Que pense la gendarmerie nationale de cette "suractivité" sur Facebook. "Elle regarde la page de la gendarmerie de la Gironde. C'est devenu une des références en la matière, sans vouloir me vanter (rires). C'est la plus suivie, je prends souvent le ton de l'humour et je crois que ça fonctionne. Il faut bien sûr savoir aussi garder son sérieux quand les circonstances l'exigent. Sur les appels à témoins par exemple ou encore sur des événements très graves comme l'accident de car de Puisseguin, accident pour lequel nous avons informé les internautes très vite. Nous avons été les premiers à publier les photos du bus, à informer sur actions que menaient les techniciens sur place…".

Et Twitter dans tout ça ? "La gendarmerie nationale a un compte Twitter. Au niveau des groupements, aujourd'hui, c'est interdit" conclut le colonel.

LES RONDS-POINTS : POUR CEUX QUI N'ONT (TOUJOURS) PAS COMPRIS...Une petite vidéo pleine de "bon sens" et très pédagogique... à "faire tourner"...Bonne route !

Posté par Gendarmerie de la Gironde sur jeudi 9 juillet 2015

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter