GPS drawing : 34 kilomètres et 7h30 de marche plus tard, la France dessinée en plein Paris par un coureur

Insolite

INSOLITE - Un jeune breton a sillonné les rues de la capitale à l'aide de son GPS afin que sa trajectoire soit une copie, presque conforme, de la carte de l'Hexagone.

C'est en quelque sorte un galop d'essai pour ce jeune Rennais qui a déjà une autre idée en tête : tracer la carte de la Bretagne en parcourant 32 kilomètres. Nicolas Verdès, un coureur breton, a sillonné les rues de la capitale en marchant à l'aide de son GPS afin que sa trajectoire, 34 kilomètres au total, soit une copie, presque conforme, de la carte de France. Un premier exploit pour ce nouvel adepte de "GPS drawing", inspiré par la triathlète Marine Leleu, qui s'était fait remarquer en dessinant pour sa part un requin dans Paris grâce à cette technique. 

"Après quelques heures à naviguer entre Photoshop, Google Maps, Openrunner et Garmin, j'ai fini par réaliser un tracé de 34 kms, dans Paris", explique le sportif, habitué des trails, sur son site Internet, dans un texte publié le 2 février. Il lui aura fallu environ 7h30 de marche pour aller au bout de ce challenge.

Voir aussi

Le "GPS drawing", littéralement "un dessin GPS", est la dernière tendance qui cartonne sur les réseaux sociaux. Il s'agit d'esquisser une forme à l'aide d'un tracé GPS sur une carte. Cela peut se faire en courant, en marchant, à vélo ou encore à paddle. Un excellent moyen de se mettre au sport, ou de se motiver pour les sportifs déjà aguerris poussés par l'envie de terminer leur ébauche. 

De l'éléphant nantais de Samuel Berthe à la cigogne strasbourgeoise d'Antoine PSEA au cœur de Saint-Valentin de Samuel Rae, on ne compte plus les exemples de prouesses, réalisées le plus souvent grâce à l'application Strava.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter