Grande-Bretagne : il risque la prison pour avoir capturé des papillons

Grande-Bretagne : il risque la prison pour avoir capturé des papillons
Insolite

ATTRAPÉ - Jeudi, un Britannique a été reconnu coupable d’avoir capturé et tué deux Grand Bleu, une espèce de papillons rare et protégée. Il risque jusqu’à six mois de prison.

Phillip Cullen est un ancien bodybuilder de 57 ans. Ça ne l’a pas empêché de s’en prendre à beaucoup plus petit que lui. Le Britannique est accusé d’avoir capturé et tué à l’aide d’un filet deux Grand Bleu. Cette espèce de papillons est la plus rare du Royaume-Uni. Réputée à l’époque victorienne, elle avait disparu du pays, avant d’être réintroduite en 1983.

"Attraper, tuer ou posséder ce papillon est un délit parce qu’il s’agit d’une espèce protégée", a expliqué le procureur, Kevin Withey, devant les magistrats du tribunal de Bristol. "C’est un cas unique, il n’y a jamais eu de procédure judiciaire pour ce genre d’affaire".

Il se négocie entre 230 et 350 euros

En juin 2015, Philip Cullen a été vu en train de courir derrière les insectes bleus de la réserve de Gloucestershire avec un petit filet, et ce, sous les yeux d’un ami. Il a également été repéré à Somerset, un autre site protégé. 

Il a tout nié pendant son audience mais un expert en papillons l’a photographié en train d’essayer d’attraper les Grand Bleu. Il aurait alors affirmé vouloir capturer des guêpes. Lors de la perquisition de sa maison, les enquêteurs ont retrouvé des centaines de spécimens de différentes espèces, dont les deux Grand Bleu. 

D’après l’ONG Butterfly Conservation, l’espèce se négocie entre 230 et 350 euros sur le marché noir. Phillip Cullen risque jusqu’à six mois de prison. Le jugement sera rendu le 7 avril.

Lire aussi

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent