Grosses fesses =  gros cerveau ?

Grosses fesses = gros cerveau ?

Insolite
DirectLCI
INFO OU INTOX - Après avoir examiné la morphologie de milliers de femmes, des chercheurs britanniques en sont venus à la conclusion que plus leurs fesses sont plantureuses, plus leur cerveau est développé.

Plus le fessier est imposant, plus le QI l'est également… Les femmes aux fesses charnues peuvent arrêter de complexer et, au contraire, fanfaronner quand elles auront pris connaissance de cette très sérieuse étude britannique. Après avoir étudié 16 000 femmes, des chercheurs de l'université d'Oxford y révèlent que celles au postérieur rebondi seraient non seulement en meilleure santé mais aussi plus intelligentes que les autres.

Difficile de trouver un lien de cause à effet entre la forme physique et la forme des fesses, et pourtant. La réponse se trouverait au niveau de la localisation de la graisse : les personnes en forme de pomme, qui portent principalement leur graisse dans le ventre seraient davantage sujettes au cholestérol, attaque cardiaque et au diabète que celles en forme de poire, avec des rondeurs sur les hanches, fesses et cuisses.

Un taux plus important d'Oméga-3

La graisse stockée dans l'estomac serait en effet plus nuisible, car "métaboliquement plus active," estiment les chercheurs. Quant aux capacités cognitives, il faut chercher encore plus loin dans l'explication. Les cellules adipeuses contenues dans la graisse de cette partie du corps auraient tendance à stocker davantage les Oméga-3, des acides gras reconnus comme bénéfiques pour le développement du cerveau.

En clair, Kim Kardashian, Lily Allen, Mariah Carey, Jennifer Lopez et toutes les stars au popotin proéminent seraient les dignes héritières d'Einstein… ou presque. Les chercheurs vont même plus loin dans leur conclusion, parue  sur le site ABC News. Ils ont également mis en avant le fait que les enfants nés d'une mère aux fesses et hanches généreuses seraient plus intelligents que ceux nés d'une femme plus mince.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter