"Il est gratuit" : sur Facebook, une Britannique "donne" son mari qui lui "tape sur les nerfs"

"Il est gratuit" : sur Facebook, une Britannique "donne" son mari qui lui "tape sur les nerfs"

DirectLCI
À VENDRE - Une jeune Britannique a décidé de passer une annonce sur Facebook afin de "donner" son mari à celle qui en voulait. La cause de cette "cession" ? Elle a demandé sans succès à ce dernier de cesser de faire une blague au bruit très désagréable.

L’aimer même pour ses défauts, jusqu’à ce que la mort vous sépare… C’est facile à dire lorsqu'on se dit oui, mais pas forcément ensuite à vivre au quotidien. En tout cas, pas pour Teresa Turner. Car s’il y a bien une chose qu’elle déteste, ce sont les bruits de mastication. Cela va même au-delà de l’intolérance et c’est son mari Rob, pourtant averti depuis leur rencontre de ce trouble, qui en a fait les frais.


Le site britannique The Sun explique ainsi que la moitié de Teresa a absolument voulu lui montrer une vidéo hilarante d’un homme qui faisait beaucoup de bruit en mangeant. "Je venais de tomber sur cette vidéo d’une personne qui mâchait réellement très bruyamment, et elle m’a dit d’arrêter la vidéo", explique-t-il au site internet. Mais Rob a été loin de l’arrêter. Il l’a même joué en boucle. Teresa a alors grimpé l’escalier quatre à quatre et pris une décision drastique : elle a mis en vente sur Facebook son mari !


La jeune Anglaise s’est alors rendue sur la page "Sell it in Kings Lynn" et a mis une petite annonce accompagnée d’une photo et d’un long descriptif. "J’ai un mari de 33 ans dont je n’ai plus besoin car il me tape sur les nerfs.", a-t-elle écrit. "Je ne veux pas d’argent, il est gratuit. Il sait se conduire à la maison et est propre. Première arrivée, première servie".

Des centaines d’offres en quelques heures

Plus qu’un acte de colère, la réaction de Teresa est en fait liée à une pathologie reconnue. Elle souffre de misophonie ou haine du son. Cela provoque de l’agacement à l’écoute de certains bruit et même des sentiments négatifs forts, de la colère ou de l’anxiété. Les bruits peuvent être des grincements, des clapotis, des frottements, etc. 

En vidéo

Facebook lance sa plateforme d'achat et de vente

Alors qu’elle pensait obtenir de la sympathie de la part des abonnées de la page sur laquelle elle avait publié son annonce, Teresa a fait face à une situation inattendue : en quelques heures, des centaines d’offres ont abondé pour obtenir ledit mari, notamment de femmes célibataires toutes disposées à la soulager. Même l’intéressé, qui avait reçu la notification de sa mise en vente sur son smartphone, a répondu à l’annonce qu’il a jugée "brillante". Tout est bien qui finit bien, le couple a finalement retiré l’offre. Personne n’est venu chercher Rob qui ne bénéficiait pas d’une politique de retour "satisfait ou remboursé".

Plus d'articles

Sur le même sujet