Il porte plainte contre sa mère pour une attaque… à la pantoufle

Insolite
DirectLCI
DISPUTE – En Turquie, une mère de 62 ans risque deux à cinq ans de prison pour avoir lancé une pantoufle sur son fils de 38 ans. Le projectile, qui n’a pas atteint sa cible, pourrait être considéré comme une arme par le tribunal.

Méfiez-vous des pantoufles, elles pourraient faire plus de mal qu’il n’y paraît. Şenay Güzel, une mère de famille de Denizli en Turquie, en fait l’amère expérience. Au cours d’une dispute datant du 13 mai, cette femme de 63 ans a lancé son chausson à travers la pièce en direction de son fils. Quoique la mule en plastique n’ait pas atteint son but, l’homme de 38 ans a porté plainte pour agression à la pantoufle contre sa mère.

"Si j’avais su qu’un chausson était une arme, je ne l’aurais pas lancé."Şenay Güzel, auteure de l’attaque au chausson

Selon le journal local Hurriyet, le procureur turc considère cette attaque singulière comme une "tentative de blessure volontaire", soit une violation de la loi punie par le code pénal. En l’occurrence, la mère impulsive risquerait deux à cinq de prison pour avoir envoyé sa savate. "Si j’avais su qu’un chausson était une arme, je ne l’aurais pas lancé", a rétorqué l’intéressée, traduite par Le Petit Journal.Com.


"Et même s’il l’avait touché, il ne l’aurait pas blessé, il ne lui aurait même pas fait mal." Les pantoufles volantes – qui de mémoire d’homme n’ont toutefois rien de meurtrières - semblent être chose commune en Turquie. "Y a-t-il une mère en colère qui n’ait pas jeté sa pantoufle contre son enfant ?” s’étonne Şenay Güzel. Selon son avocat, lesdits chaussons sont même un "élément indispensable pour les mères dans la société turque".

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter