Ils volent son chien à un aveugle, puis lui rendent avec un mot d'excuse

Ils volent son chien à un aveugle, puis lui rendent avec un mot d'excuse

FAUTE AVOUÉE – À Pékin, un homme aveugle s'est fait voler son chien guide lors d'une promenade, lundi 22 février. L'affaire a fait le tour des réseaux sociaux chinois jusqu'à mardi soir, lorsque la chienne volée est revenue seule vers son maître portant un mot d'excuse de ses ravisseurs.

N'est pas bandit qui veut. En l'occurrence, ces voyous de Pékin se sont heureusement inclinés devant la puissance des réseaux sociaux. Tout a commencé lundi 22 février, lorsqu'au volant d'un van gris, ces hommes non identifiés se sont mis en tête de voler un labrador noir qui se promenait dans la rue.

En Chine, le braconnage d'animaux de compagnie, ravis pour être revendus aux producteurs de viande, est malheureusement un crime courant, rapporte le journal local Sina . Mais Qiaoqiao, la chienne en question, n'est pas un compagnon comme les autres, elle est guide d'aveugle auprès de son maître, Tian Fengbo. Ce masseur pékinois de 47 ans l'avait laissée aux soins de l'un de ses assistants pour une balade, pendant sa matinée de travail.

Une "amie proche" perdue

"J'ai perdu la vue dans un accident et j'ai traversé beaucoup d'épreuves. Mais maintenant que Qiaoqiao est partie, j'ai l'impression que quelque chose de lourd bloque ma poitrine", s'est ému le propriétaire de la labrador depuis six ans. "J'ai l'impression d'avoir perdu une amie proche". Très vite, l'histoire apparaît dans les médias locaux et provoque un ras-de-marée sur les réseaux sociaux chinois, tels que Weibo , très populaire dans l'Empire du Milieu.


L'affaire fait rapidement le tour du (vaste) pays et traverse même les frontières. "Quel sorte de monstre êtes-vous pour vous en prendre au chien d'un homme aveugle ?", disait l'un, rapporté par la BBC . "C'est ça que la Chine veut devenir ? Les chiens sont les meilleurs amis de l'homme, pas de la nourriture", rétorquait un autre. Et visiblement, cet abattage virtuel n'a pas échappé aux ravisseurs.

La chienne libérée

Le mardi soir, Qiaoqiao débarque dans le salon de massage de Tian Fengbo, seule. Accrochée à son collier, une note est adressée à son maître : "S'il vous plaît, pardonnez-nous". Interrogé par le New York Times , Tian Fengbo a indiqué que la chienne "se porte bien", même s'il l'a sentie un peu "déprimée" la première nuit.

La police recherche toujours les voleurs, malgré leur geste de rétraction. Les coupables encourent au moins une peine de prison pour vol, d'autant qu'ils se sont attaqués à l'un des 10 seuls chiens guides d'aveugles de Pékin, où il faut un permis pour élever un compagnon à quatre pattes.

À LIRE AUSSI
>> Un chien d'assistance suit son maître, un petit garçon autiste, même dans son lit d'hôpital
>> Un chien d'aveugle rencontre son personnage Disney préféré... Pluto
>> Aveugle et handicapée, elle échappe à un incendie et suscite un élan de générosité

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

Covid-19 : Belgique, Italie, Allemagne... l'Europe confrontée au variant Omicron

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.