Inde : il se fait faire un masque en or pour se protéger du coronavirus

Sanket WANKHADE / AFP
Insolite

INSOLITE - Un Indien a déboursé l'équivalent de 3.500 euros pour une protection alternative de 60 grammes recouverte de métal précieux, supposée le protéger de l'épidémie de Covid-19 qui frappe le pays.

Si la pandémie qui bouleverse la planète depuis le printemps a vu fleurir par centaines des prototypes de masques aux propriétés et aux styles divers, celui-ci est pour le moins unique en son genre. Un Indien a en effet raconté avoir déboursé environ 4.000 dollars, soit l'équivalent de 3.500 euros environ pour un masque en or, réalisé sur mesure, supposé le protéger de l'épidémie de coronavirus qui frappe le pays.

Huit jours ont été nécessaires pour permettre à des artisans de confectionner la protection alternative de 60 grammes recouverte de métal précieux, a expliqué Shankar Kurhade, un homme d'affaires de la ville de Pune, dans l'ouest de l'Inde.

Lire aussi

En vidéo

Covid-19 : la situation devenue critique en Inde

"Je ne suis pas sûr qu'il soit efficace"

"C'est un masque fin qui a de petits pores qui m'aident à respirer", a-t-il expliqué à l'AFP. "Je ne suis pas sûr qu'il soit efficace pour me protéger du coronavirus alors je prends d'autres précautions", a  cependant précisé cet homme de 49 ans qui, pour sortir, aime se parer de bijoux en or pesant un kilo, parmi lesquels un bracelet, un collier et des bagues. 

"Les gens me demandent des selfies", a-t-il raconté, "ils sont impressionnés quand ils me voient porter le masque en or sur les marchés". Shankar. Kurhade, qui possède une entreprise qui fabrique des hangars, a expliqué avoir eu l'idée de ce masque en or après avoir vu un reportage sur un homme qui en portait un en argent. 

En vidéo

Inde : la dengue et le palu s'ajoutent au covid

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

L'Inde, qui jusqu'à présent, dénombre 650.000 contaminations et plus de 18.600 décès, a rendu obligatoire le port des masques dans les lieux public afin de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus dans le pays.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent