VIDÉO - Insolite : des gardiens au poil pour le plus grand musée d'art de Russie

Insolite

INSOLITE. Les sous-sols du musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg abritent une collection unique. Des dizaines de chats y sont nourris et logés depuis le XVIIIe siècle. Leur mission : chasser les souris et les rats pour protéger des œuvres d'art.

Le musée national de l'Ermitage, à Saint-Pétersbourg, n'héberge pas seulement l'une des plus belles collections du monde. Environ quatre-vingt chats, aussi connus que les œuvres d'arts, y ont élu domicile. Les félins sont en fait arrivés en 1745, bien avant la création du lieu d'exposition. À l'époque, l'impératrice Elisabeth Ier avait lancé un appel pour chasser les souris du palais. Les animaux n'ont désormais plus accès aux salles d'exposition mais continuent de patrouiller dans les dix kilomètres de galeries en sous-terrain.

Des employés à part entière

Employés à part entière du musée, les chats sont nourris et logés. Ils disposent même de trois salariés pour prendre soin d'eux, d'une cuisine et d'une petite clinique vétérinaire. Mais selon le directeur du musée Mikhaïl Piotrovski, 50 chats suffiraient pour protéger les œuvres d'art et chasser les rats et les souris. Un site internet, dédié à l'adoption des chats, a donc été créé. Les personnes souhaitant adopter un chat du musée doivent toutefois répondre à des exigences très strictes.

Lire aussi

En vidéo

JT WE - Bar à chats : osez la "ronron thérapie" pour vous détendre

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter