En pleine interview, le chat de l'universitaire décide de lui faire un gros câlin

Insolite

HUMOUR - Drôle d'histoire pour le très sérieux Jerzy Targalski. Lors d’une interview en direct à la télévision, l’historien polonais s’est fait câliner par son chat. On aime.

Il essayait de parler des réformes judiciaires en Pologne, son chat lui a cherché des noises désamorçant tout esprit de sérieux. Ce samedi 7 juillet, alors qu’il donnait une interview à la télévision sur la chaîne néerlandaise NTR, l’universitaire Jerzy Targalski, ancien militant communiste, devenu chercheur en sciences politiques, s'est fait voler la vedette par son précieux félin en manque de câlins. 

Une situation d'autant plus hilarante que le chat grimpe sur l’épaule de l'universitaire avant de s’enrouler autour de sa tête. Stoïque en dépit des demandes de mamours, le chercheur continue à parler comme si de rien n’était. C'est le journaliste Rudy Bouma qui a dévoilé l'hilarante séquence via son compte Twitter.

Un peu de légèreté sur un sujet sérieux

Un peu d'insolite le temps d'une interview au sérieux papal sur la crise politique en Pologne autour de la Cour suprême. En effet, la présidente de la cour, Malgorzata Gersdorf, refuse de quitter son poste, alors que le président Andrzej Duda lui a envoyé une lettre pour lui signifier qu'elle était à la retraite.

Les conservateurs du parti Droit et Justice (PiS) expliquent leurs réformes par la nécessité d'améliorer l'efficacité des tribunaux et de combattre la "caste corrompue des juges" ancrée selon eux dans le passé communiste. Le différend qui oppose une partie du milieu judiciaire au pouvoir politique se double, sur un plan plus vaste, d'un conflit entre le gouvernement conservateur polonais et la Commission européenne.

Au final, cette séquence drôlissime de l'interviewé sérieux avec son chat pas sérieux pourrait bien devenir aussi culte que celle du spécialiste de la Corée du Sud, interrompu en direct par ses enfants lors d'une interview sur la BBC. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter