VIDEO - Italie : Un chef de la mafia calabraise retrouvé caché derrière une armoire

VIDEO - Italie : Un chef de la mafia calabraise retrouvé caché derrière une armoire

MAFIA - Antonio Pelle, un mafieux napolitain en fuite depuis cinq ans, a été retrouvé mercredi par la police italienne à San Luca, caché dans une planque à l’intérieur d’un mur de sa maison.

Antonio Pelle, dit "La Mamma", était l’un des mafieux italiens les plus recherchés du pays jusqu’à ce mercredi 5 octobre 2016. Connu pour être l’un des chefs du cartel mafieux calabrais "Ndrangheta", Antonio Pelle était condamné à douze ans de prison pour trafic de drogue et association de malfaiteur. Le mafieux s’était échappé de prison lors d’une visite à l’hôpital de Locri en 2011.

Après cinq ans de cavale, il a donc été retrouvé ce mercredi à quelques kilomètres seulement de son lieu de fugue.

Caché dans un trou creusé entre la salle de bain et la chambre de son fils

Bien loin de l’image du narcotrafiquant fugitif menant la belle vie, Antonio Pelle se cachait chez lui en Calabre, dans un trou creusé dans le mur de séparation entre sa salle de bain et la chambre de son fils. Equipée d’un matelas, d’un coussin et d’un ventilateur, sa modeste cachette était jonchée de déchets.

Selon le quotididen italien La Repubblica, l’arrestation par la police italienne s’est déroulée sans violence et le fuyard s’est rendu après avoir tenté de parlementer quelques minutes du haut de l’armoire qui masquait le trou d’entrée de sa cachette.

Antonio Pelle risque aujourd’hui une peine de 20 ans de prison pour trafic de drogue et appartenance à une association mafieuse.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden estime que le Covid-19 fera "plus de 600.000" morts aux États-Unis

EN DIRECT - États-Unis : l'acte d'accusation contre Donald Trump transmis au Sénat lundi

Procès en destitution de Trump : l'article transmis lundi au Sénat, et après ?

Paris : un adolescent lynché sur la dalle Beaugrenelle, ses agresseurs recherchés

Joe Biden prend ses distances avec Donald Trump jusque dans la décoration du Bureau ovale

Lire et commenter