Ivre, elle se couche nue dans la maison d’une autre

Insolite
DirectLCI
INSOLITE – La police d’une petite ville de Baden-Baden en Allemagne a été appelée pour déloger une inconnue ensommeillée dans le lit d’une autre.

La technique du coucou appliquée après quelques pintes, n’est pas toujours du meilleur goût. Une pensionnaire de Baden-Baden , une station thermale allemande, a retrouvé une femme de 57 ans endormie dans son lit. L’invitée surprise était inconnue de la maîtresse de maison, selon le site The Local .

Elle — et son voisin — ont immédiatement appelé la police de cette petite bourgade paisible prisée des retraités, Offenbourg . La femme errait manifestement ivre dans la rue. La porte de la maison ayant été laissée délibérément ouverte pour profiter un peu de l’air frais, elle serait alors tout simplement rentrée et partie se coucher… Tout comme chez elle. Un épisode inédit de l'émission "J'irai dormir chez vous" mais sans Antoine de Maximy, en somme.

La résidente, présente mais choquée, a laissé faire

"Elle est entrée dans la maison et a juste fait comme chez elle", a sobrement déclaré un porte-parole de la police du commissariat d’Offenbourg. Une fois à l’intérieur, elle s’est déshabillée, douchée, séchée et couchée comme si de rien n’était. A part qu'elle était chez une personne qu'elle ne connaissait pas, dans une maison qu'elle n'avait jamais visitée auparavant.

La maîtresse de maison était présente pendant tout ce temps mais elle était tellement choquée, qu’elle s’est trouvée incapable d’agir. Totalement inhibée par la désinvolture imbibée de son "hôte". "Elle a tout vu, mais ne savait pas que faire", a ajouté l’officier. Elle a quand même fini par décrocher son combiné pour téléphoner à la police après que la femme se soit endormie.

L’arrivée de la police a brusquement réveillé la fêtarde qui a été conduite, une fois rhabillée, au commissariat. Elle a simplement déclaré s’être trompée, prenant cette maison pour celle d’un ami qui l’hébergeait. La femme était connue des services de police, mais c’était la première fois qu’ils la tiraient d’un si mauvais pas. Ou lit.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter