La belle histoire des JO : les incroyables retrouvailles d'une athlète de skeleton avec sa mère

Insolite
TOUCHANT - Quatre ans sans se voir et du jour au lendemain, tout peut changer. C'est ce qu'à vécu l'athlète américaine lors des épreuves de qualification du skeleton.

C’est la belle histoire de ces JO. Même si Katie Uhlaender, membre de l’équipe américaine de skeleton, n’a pas ramené de médaille pour ses quatrième Jeux Olympiques, elle a retrouvé quelqu’un qui lui était chère. Vendredi, alors qu’elle cherchait du regard son entraîneur après l’épreuve de skeleton à laquelle elle participait, elle a croisé le regard de sa maman. Une joie folle pour l’athlète qui n’avait pas vu sa mère depuis plus de quatre ans.

Montagne russe

Katie Uhlaender, dont la mère est d’origine coréenne, avait été prévenue par sa fédération que sa mère allait venir la voir lors des finales mais pas pendant les qualifications. D’où son énorme surprise quand elle a croisé du regard sa maman. "J’ai eu l’impression de tomber par terre (…) C’était une montagne russe d’émotions", a confié l’Américaine à nos confrères du Washington Post . Cette athlète, qui a failli mourir d’une maladie auto-immune en 2016, a réussi non seulement  à revenir à la compétition et elle a, en plus, retrouvé une personne qui lui était chère.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jeux olympiques d'hiver 2018 : le monde a rendez-vous à Pyeongchang

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter