Journée mondiale du compliment : testez son efficacité sur... du riz

Insolite

JOURNÉE MONDIALE – Ce jeudi comme tous les 1er mars, c'est la journée mondiale du compliment. Les bienfaits de l'échange de mots doux entre êtres humains n'est plus à prouver. Mais qu'en est-il de tout le reste, à commencer par les matières inertes, comme le riz. La science, ou presque, s'en mêle.

Si Masaru Emoto ne vous dit rien, ses expériences vous seront certainement familières. Ce théoricien japonais, décédé en 2014, est le premier à avoir parlé des effets de la pensée positive sur l'eau, en faisant notamment des expériences sur du riz. Et pour fêter la journée internationale du compliment, ce jeudi 1er mars, voilà comment tester les vertus des gentillesses sur... votre riz bien sûr.

Comment rendre son riz heureux

Le principe : Masaru Emoto a pris trois bocaux, mis la même quantité de riz dans chaque et a recouvert les petits tas avec de l'eau. Et pendant un mois, il s'est amusé à dire "Merci" au premier bocal, "Tu es un idiot" au second et a tout bonnement ignoré le troisième (oui, vous avez pitié d'un bocal de riz et c'est normal).


Après avoir créé cette (étrange) relation avec son riz, il a observé que le premier bocal (le bichonné) se portait comme un charme, le riz blanc étant parfaitement conservé. Dans le second (l'insulté), il prétend - ses travaux n'ont été publiés dans aucune revue scientifique - que le riz est devenu noir. Et dans le troisième (le bizut), les grains se seraient couverts de moisissure. Partant du constat que l'être humain est fait à 70% d'eau, vous imaginez d'ici l'impact du compliment, ou de l'insulte si cette expérience était validée.

Une méthode contestée

Selon lui, l'eau produirait des cristaux conservateurs grâce à des énergies positives, perçus à travers les louanges. L'ennui pour Masaru Emoto, c'est qu'il n'a jamais obtenu de reconnaissance scientifique. Lui-même ne prétendait pas en être un homme de science, mais ses méthodes peu orthodoxes, comme choisir les photos les plus impressionnantes au moment du résultat, ou se passer de test à plus grande échelle, lui ont souvent été reprochées.

À noter, si vous souhaitez faire le test à la maison, que le magicien et sceptique James Randi, à l'origine d' une fondation visant à mettre en garde le public contre les postulats paranormaux non vérifiés par la science, avait offert il y a quelques années un million de dollars à  qui pourrait prouver scientifiquement cette expérience. Ce qui n'a, à notre connaissance, n'a pas encore été le cas. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter