Infox : les ordres impitoyables de Napoléon

Infox : les ordres impitoyables de Napoléon

LE JT DES INFOX - Depuis l'incendie d'un chapiteau à Chanteloup-les-Vignes, une lettre attribuée à Napoléon Bonaparte circule sur les réseaux sociaux ordonnant à un préfet du Var de fusiller des incendiaires. Qu'en est-il exactement ?

Sur Twitter, un drôle de parallèle a été fait entre l'incendie de Chanteloup-les-Vignes et l'empereur Napoléon Bonaparte. Une lettre attribuée à ce dernier datant du 21 août 1809 aurait ordonné au préfet du Var de fusiller des incendiaires. Selon les historiens, ce document serait complètement faux puisqu'il ne contient aucun cachet officiel. De plus, l'écriture ne correspond ni à celle de l'empereur ni à celle de ses conseillers. Autres infox: la photo d'une fillette menottée au Chili fait le tour des réseaux sociaux. Une télévangéliste devient la conseillère spirituelle de Donald Trump.

Ce dimanche 10 novembre 2019, Nivin Potros, dans sa chronique "Le JT des infox", nous parle d'une lettre attribuée à Napoléon Bonaparte qui circule sur les réseaux sociaux depuis l'incendie de Chanteloup-les-Vignes. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 10/11/2019 présentée par Christophe Moulin, sur LCI.

Toute l'info sur

Les Matins LCI - Week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 8 cas de variant Omicron détectés ce jeudi en France

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.