L'ADN d'un braconnier retrouvé... dans le ventre d'un crocodile

L'ADN d'un braconnier retrouvé... dans le ventre d'un crocodile

INSOLITE - Les autorités du Zimbabwe ont abattu des crocodiles après la disparition d'un braconnier. Les tests ont permis de détecter l'ADN du Sud-Africain à l'intérieur de l'un des reptiles.

Le chasseur sud-africain a-t-il fini dans le ventre de sa cible ? C'est ce que laissent penser les tests ADN menés par une ONG luttant contre les crimes en Afrique du Sud, rapporte la BBC. Selon le directeur Sakkie Louwrens, un braconnier du nom de Scott Van Zyl a été tué la semaine dernière, avoir avoir disparu au cours d'un safari. 

Sakkie Louwrens explique que ce père de famille se trouvait au niveau de la frontière entre l'Afrique du Sud et le Zimbabwe avec un guide local et une meute de chiens. Selon lui, le groupe a quitté le véhicule et est parti dans différentes directions à la recherche des crocodiles. Une opération de recherche a été lancée après que les chiens soient revenus sans Scott Van Zyl.  Une récompense de 5000 dollars était promise en cas d’informations importantes, rapporte The Zimbabwean, un site d’informations local.

Des restes humains découverts... dans un crocodile

Les traces du braconnier avaient été pistées jusqu'au bord de la rivière, où se trouvait le sac à dos de l'homme. Les autorités zimbabwéennes ont alors donné leur accord pour tenter de savoir si Scott Van Zyl  avait été happé par un crocodile. "La persmission a été accordée pour que trois crocodiles du Nil soit abattus, et l'un d'entre eux contenaient les restes M. Van Zyl. Les tests qui ont suivi ont permis de découvrir ses restes à l'intérieur." Ce décès est le dernier d'une longue série d'attaques au Zimbabwe, à savoir 4 au cours de l'année. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.