GÉNÉROSITÉ - Morrie Boogart, un Américain de 91 ans, a confectionné plus de 8000 bonnets pour les sans-abri. Bien qu’en soins palliatifs, il ne s’arrête jamais de tricoter.

Il a beau avoir 91 ans, être en soins palliatifs à cause d'un cancer de la peau et d’une grosseur sur son rein, Morrie Boogart dédie son temps aux autres.

Cet Américain de Grandville, dans le Michigan, passe ses journées à tricoter des bonnets pour les SDF. Cela fait plus de 15 ans qu’il a entrepris ce projet. Il a arrêté de compter le nombre de ses œuvres après 8000, rapporte la chaîne américaine  WXMI .

"Ça me fait me sentir bien"

Avec le portrait de sa femme décédée à sa gauche et ses pelotes de laine à sa droite, il met désormais deux jours pour finir un bonnet.

"Pourquoi je le fais ? Parce que ça me fait me sentir bien, sourit-il. C’est la meilleure chose qui m’est arrivée car je reste toute la journée dans ma chambre."

Morrie prépare actuellement sa livraison d'octobre. Les SDF de Grandville passeront au moins l'hiver la tête au chaud.

À LIRE AUSSI
>> En hommage à son amie, un enfant remplit un stade d'ours en peluche
>> 
Suivie partout par un chien errant, elle décide de l'adopter
>> 
La police italienne console un vieux couple isolé avec des spaghetti  
>> 
Toutes nos belle histoires

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 9000 contaminations ces dernières 24 heures

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

Lire et commenter