La belle histoire du jour : ce club de femmes motardes livre du lait maternel aux prématurés

La belle histoire du jour : ce club de femmes motardes livre du lait maternel aux prématurés
Insolite

SOLIDARITÉ – À New York, un club de motardes s’est engagé auprès de la seule banque de lait de maternité de la ville pour livrer des dizaines de litres de lait aux bébés malades ou prématurés.

Dans la ville de New York, elles se font appeler les "Milk riders", les "déesses de la route" ou encore les "motardes badass". Mais leur véritable nom, ce sont les Sirens Women Motorcycle Club, le club des sirènes motardes. Une petite cinquantaine de femmes dont le slogan résume bien la philosophie : "N’importe quelle femme, n’importe quelle moto." Plus encore que des Hells Angels, ces motardes en blouson, bottes de cuir et bandanas sont des anges gardien.

Au secours des bébés prématurés

Ces femmes de toutes origines, tous âges, toutes orientations sexuelles et tous niveaux de moto se sont associées au New York Milk Bank, l’unique banque de lait de maternité new-yorkaise, ouverte depuis cet été. Leur mission, et non des moindres : collecter le lait auprès de femmes donneuses, l'apporter dans les centres de pasteurisation, puis le livrer aux hôpitaux et sauver des nourrissons prématurés ou malades.

 

Dans une vidéo publiée par le New York Post et vue plus de 1,5 million de fois sur Facebook, Julie Bouchet-Harwitz, responsable de la banque de lait, explique : "J’ai pensé aux motos à cause du trafic de la ville. Je les  vois toujours se faufiler entre les voitures bloquées." C’est donc à cheval sur leur Harley, Kawasaki, Honda et autres Yamaha que les sirènes esquivent les bouchons monstrueux de New York pour prêter main forte, bénévolement, aux femmes qui ne peuvent pas fournir elles-mêmes assez de lait. 

"Nous faisons quelque chose qui contribue à défendre la cause des femmes."- Sandra Fleming, l’une des membres du club

Pour les bébés nés avant terme, la fondatrice de la banque de collecte insiste sur les bienfaits d’un allaitement naturel, qui permet d’éviter certaines infections chez les fragiles nouveau-nés et comporte des nutriments plus efficaces pour leur développement. "Nous trouvons des femmes qui produisent trop de lait, nous testons leur sang, collectons leur lait, nous le pasteurisons et puis nous le distribuons", détaille Julie Bouchet-Harwitz. Chaque semaine, la banque collecte près de 30 litres.

 

Côté motardes, dont le club existe depuis 30 ans, la décision de participer a été unanime, expliquent-elles. "Nous faisons quelque chose qui contribue à défendre la cause des femmes", insiste Sandra Fleming, l’une des membres du club, interrogée par ABC News. En plus de la banque de lait, ces rebelles au grand cœur sont également engagées dans la lutte contre le cancer du sein et auprès d’une association d’aide aux jeunes filles à la rue.

Lire aussi

    En vidéo

    La belle histoire du jour : un gardien de foot interrompt le match pour sauver une mouette blessée

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent