La belle histoire du jour : une éléphante orpheline revient voir ses sauveteurs avec son nouveau-né

Insolite
TOUCHANT – Galana est une éléphante orpheline sauvée douze ans plus tôt par un refuge au Kenya. Relâchée dans la nature après avoir été élevée par les hommes, elle est revenue voir ses sauveteurs début septembre avec une belle surprise.

C’était un "moment magique", témoignent les membres du refuge The David Sheldrick Wildlife Trust. Le 4 septembre au petit matin, ces sauveteurs d’éléphants orphelins au Kenya ont reçu une belle visite : Galana, une éléphante sauvée 12 ans plus tôt et relâchée dans la nature.

Une nouvelle vie pour l'orpheline

Galana était un éléphanteau d’un peu plus d’un an lorsque les soigneurs du refuge DSWT l’ont trouvée seule, en 2001. Sa mère avait probablement été tuée par des braconniers, rapporte le site The Dodo. Nourrie au biberon et élevée dans l’enceinte de l’organisme, Galana a finalement était relâchée en 2013 pour rejoindre un troupeau mené par Yatte, un autre orphelin du refuge.


Galana en 2004 :

Depuis, Galana et ses pairs viennent régulièrement rendre visite à leurs sauveteurs, racontent-ils sur Facebook. Mais ce matin-là, Galana n’était pas seule. "Un nouveau bébé, né dans la nature, nous a été présenté", poursuivent les soigneurs. "Ils étaient là, tous les deux derrière les palissades. Le bébé était né quelques heures plus tôt sous le couvert de l’obscurité".

La célébration des éléphants

L’éléphante et son nouveau-né - une femelle baptisée Gawa - était escortés par cinq mâles sauvages, bientôt rejoints par Laragai et Narok, deux orphelins encore dépendants du refuge. "Et le tohu-bohu a commencé ! Ils étaient si excités et submergés de joie par la naissance d’un bébé, qu’ils trompétaient et chargeaient dans tous les sens pour la célébrer", raconte les sauveteurs émus.

"Nos anciens orphelins partagent toujours leur joie avec nous, leur famille humaine, lorsque des nouveau-nés viennent au monde. Et ce jour-là ne faisait pas exception", s’enchantent-ils. Si bien que la petite Gawa en est devenue le symbole. "En Swahili, Gawa signifie ‘partage’."

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter