La belle histoire du jour : des policiers aident un garçon paralysé à réaliser son rêve

La belle histoire du jour : des policiers aident un garçon paralysé à réaliser son rêve

TOUCHANT – Un garçon de neuf ans atteint de paralysie cérébrale rêvait d’aller au Cap York, le point le plus au Nord de l’Australie. Pour l’aider à se déplacer à travers ce parcours difficile d’accès, la police locale lui a fait une belle surprise.

Sydney Cook a toujours voulu visiter le Cap York, la pointe la plus au Nord du continent australien. Mais pour ce jeune garçon de neuf ans, atteint d’une paralysie cérébrale depuis l’âge de trois mois et contraint de se déplacer en fauteuil roulant depuis, ce chemin était malheureusement trop escarpé.

Un appel à l’aide pour réaliser le rêve de Sydney

Le petit garçon pouvait cependant compter sur ses parents pour rejoindre "le bout de l’Australie". L’expédition familiale a même été fixée à août 2016. Mais le sort peut être cruel : sa mère, Narelle, s’est blessée au genou et son père, Gary, a dû subir une opération du dos.

Au mois de juin, loin de renoncer, Narelle a tout de même demandé aux randonneurs, sur la page Facebook du lieu, comment se rapprocher en voiture au plus près de l’iconique destination, marquée d’un panneau. Et quinze minutes plus tard, l’agent Talina O’Brien a répondu à cet appel, raconte la police du Queensland dans un communiqué diffusé le 9 septembre.

"La police arrivera par tous les moyens à conduire Sydney jusqu’au ‘bout de l’Australie’."- L’agent Talina O’Brien

Prenant contact avec la famille, la jeune femme s’est empressée d’assurer que "la police arriverait par tous les moyens à conduire Sydney jusqu’au ‘bout de l’Australie’ et en face du panneau signalant l’extrémité du Cap York", poursuit le récit. Enchantés, Narelle, Gary et le petit Sydney se sont donc rendus au rendez-vous le jour J.

Là, l’équipe de la police de Bamaga (la localité la plus proche) attendait la petite famille. Les agents avaient même préparé une chaise spéciale pour Sydney : une sorte de brancard portée par chaque bord. "C’était une journée extraordinaire pour nous tous et un privilège absolu de faire partie de cette aventure", témoigne l’un des anges gardiens.

Jusqu’au "bout" du continent

Certains des policiers se sont même mobilisés pendant leur jour de congé pour partager ce moment avec le petit garçon. "Certes, Sidney est paralysé en-dessous de la taille mais il a un cœur immense et un sourire encore plus grand", raconte le même agent. "Il nous a raconté qu’il adore le foot et la musique, mais que ce n’est rien à côté des aventures avec son papa et sa maman". 

Filmés grâce au drone de Gary, cette charmante famille et les agents de police ont pu atteindre le fameux panneau et prendre une photo pour immortaliser ce moment que Sydney n’est pas près d’oublier. "Je ne pourrai jamais exprimer avec les mots justes à quel point nous avons été touchés par l’aide de la police de Bamaga", a déclaré Narelle, émue.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

    Covid-19 : Belgique, Italie, Allemagne... l'Europe confrontée au variant Omicron

    "Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

    Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

    "Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.