La belle histoire du jour : des policiers sauvent in extremis un chien bloqué dans la boue

La belle histoire du jour : des policiers sauvent in extremis un chien bloqué dans la boue

ETATS-UNIS – Un chien, bloqué jusqu'au cou dans une grande marre de boue pendant trois jours et demi en Pennsylvanie, a été finalement sauvé par deux policiers de Philadelphie.

Comment a-t-il survécu dans cette mare de boue ? La question demeurera sans réponse. Un chien a été sauvé par deux policiers de Philadelphie d'une fosse emplie de boue où il était embourbé jusqu'au cou depuis trois jours. Tout est parti de l'appel désespéré du maître de cette adorable boule de poils âgée de 13 ans, rapporte le Daily Mail .

Sa truffe sortait à peine de la boue

Pluto n'avait pas pointé le bout de son nez au domicile familial depuis plusieurs jours, poussant son propriétaire à alerter la police. Emus, le sergent Mike Martin et l'officier Mike Kushner sont partis à sa recherche. Le chien a finalement été retrouvé dans cette fosse boueuse, formée après des inondations survenues en Pennsylvanie deux semaines plus tôt.

L'animal était coincé jusqu'au cou, méconnaissable. Ni une ni deux, les deux agents ont sauté dans la mare afin de hisser le chien apeuré et épuisé hors de la fosse. Il était temps : sa truffe sortait à peine de la boue. Traité dans une clinique vétérinaire des environs, il est de retour auprès de ses maîtres et se porte bien. "Nous sommes très chanceux que la police ait été là, rapide à répondre, compétente et passionné", a remercié le maître de Pluto.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Le coronavirus ne sera pas vaincu d'ici la fin de l'année, selon l'OMS

Les 65-75 ans, avec comorbidités, "peuvent se faire vacciner" avec AstraZeneca, annonce Olivier Véran

Lire et commenter