La belle histoire du jour : elle marche 1000 km pour la paix en Syrie

Insolite
MARCHE – Katherine Davies a parcouru à pied les 1000 km reliant Londres à Genève en Suisse, où se déroulent les négociations pour mettre fin au conflit qui ravage la Syrie depuis 5 ans. Sur sa route, elle a collecté quelque 700 messages de paix qu’elle a remis en main propre à l’émissaire de l’ONU.

13,5 millions de Syriens affectés par cinq ans de guerre, soit 60% de la population. Entre 270.000 et 400.000 morts. 8,4 millions d’enfants touchés par le conflit. En début d’année, c’est devant ces sinistres chiffres  dans un café de Londres que Katherine Davies a décidé qu’elle devait agir.

Cette Britannique de 51 ans a fondé une association, Iguacu , en 2014 pour recueillir des messages de paix du monde entier et faciliter la collecte de dons au profit d’associations d’aide aux victimes de la guerre, comme la Croix-Rouge internationale. Cependant, elle ressentait le besoin de faire davantage.


Une marche de 1000 km

"L’idée m’a saisie", a-t-elle confié au site  Newsweek , "Je voulais sortir de ce café, de cette petite vie confortable du Londres central et marcher jusqu’à Genève. Je voulais littéralement partir. Là, tout de suite". Et le 15 mars, date anniversaire du début de la guerre en Syrie, elle s’est exécutée. Direction : Genève, où se tiennent les négociations houleuses entre le régime de Bachar Al-Assad et la rébellion syrienne, sous l’égide des Nations unies, pour sortir du conflit.


Pendant ses 1000 km de voyage, baptisé  Message4Peace , Katherine a traversé le Sud du Royaume-Uni, la France (dont la tristement célèbre jungle de Calais, où vivent aujourd’hui des centaines de réfugiés syriens) et la Suisse. Sur son chemin, elle a collecté près de 700 messages de paix, partagés par les inconnus qu’elle a croisés, ou via Facebook et Twitter.

"Sauvez la terre de la civilisation du barbarisme de la guerre", Baraa Jama, Syrie
"La paix est ce qui unit l’humanité", Jose Luis Carrasco, Espagne
"Nous vivons plus heureux en s’aimant, pas en combattant", François Maimbat, France
"Apportez la paix à la Syrie", Sophie McGregor, Nouvelle-Zélande
"La paix dépend de vous !",
Gustavo Norberto, Brésil


700 messages livrés à l’Onu

Près de deux mois plus tard, elle a franchi les portes de Genève pour remettre sa précieuse collecte en main propre à l’envoyé spécial des Nations unies, Staffan de Mistura, chargé de la recherche d’une issue au conflit. Cette rencontre, "très émouvante", selon la marcheuse, a duré 30 minutes. "Quand nous avons parlé, on pouvait lire sur son visage que la société civile est vraiment importante pour lui".

Après la  démission en avril de Mohammed Allouche , négociateur en chef de l’opposition au régime de Damas, Staffan de Mistura a déclaré le 25 mai que les Nations unies redoubleraient d’effort pour  apporter une aide humanitaire  à un million de Syriens, malgré les restrictions aériennes imposées par le régime officiel. Cependant, aucune nouvelle négociation n'aura lieu dans les prochaines deux ou trois semaines.

Entre la guerre civile et la domination des groupes terroristes comme Daech, l’organisation internationale recense plus de 400.000 personnes "piégées" dans des zones contrôlées par le gouvernement.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter