La belle histoire du jour : elle rachète la maison de sa voisine de 89 ans pour lui éviter l'expulsion

DirectLCI
GÉNÉROSITÉ – Lorsqu’une dame de 89 ans s'est faite expulser après 35 ans passés dans sa maison de Floride, tout le quartier s’est mobilisé. Une voisine a même racheté ladite maison pour permettre à la malheureuse de s’y réinstaller.

Il s’en est fallu de peu pour qu’Angie Tyma, 89 ans, ne passe Noël à la rue. Cette habitante du comté de Pasco, en Floride, a été expulsée de chez elle en novembre, après 35 années passées dans sa maison. Face à son désarroi, le voisinage a décidé d’aider Angie pour qu’elle ne se retrouve pas à la rue. Si bien qu’une voisine a même racheté la demeure pour qu’elle puisse s’y réinstaller.

La presque nonagénaire a été mise devant le fait accompli le 16 novembre, rapporte le journal local Tampa Bay. À la mort de son mari il y a près de 20 ans, un ami de la famille parti vivre en Europe avait acheté la maison et la louait depuis à Angie. Mais lorsque l’ami en question a arrêté de rembourser son prêt immobilier, la banque a saisi le bien et l’a vendu aux enchères à un fonds d’investissement.


Ignorant la situation, cette ancienne du quartier a tout à coup été sommée de quitter les lieux par le nouveau propriétaire. Ses affaires ont été déposées dans la rue et la serrure cadenassée. Angie n’avait nulle part où aller. Choqués par la situation, les voisins ont alors décidé de récupérer ses biens pour les mettre à l’abri chez eux. 

L’infortunée et ses deux chiens ont été accueillis dans un hôtel local, où travaille l’un des voisins. "Ils m’ont bien traitée", raconte-t-elle. "Mais je vous jure que je me sentais comme en prison". Le calvaire d’Angie a définitivement pris fin grâce à Danielle Calder, une voisine et amie d’Angie. Cette bienfaitrice de 65 ans a une maison secondaire dans le quartier et, pour aider sa voisine, elle a décidé de racheter la maison pour 167.500 dollars (près de 160.400 euros).


Angie a passé le seuil de sa porte jeudi 6 décembre, jour de son anniversaire. Désormais, elle paye un loyer à sa voisine. Avec l’aide des habitants du quartier, toutes ses affaires ont été réinstallées dans sa maison, où elle pourra fêter Noël. "J’ai fait ce qu’il fallait faire", a déclaré Danielle, interrogée par le site Today. "Nous sommes une famille, tout le quartier."

En vidéo

La belle histoire du jour : une maman surprend son fils pour Noël

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter