La belle histoire du jour : un musulman se bande les yeux et demande un câlin aux gens qui ont confiance en lui

Insolite
DirectLCI
TOLÉRANCE – À une semaine de l’élection de Donald Trump, qui a tenu des propos polémiques sur la communauté musulmane aux Etats-Unis, la vidéo d’un Youtubeur danois fait le buzz. Il propose aux passants de l’étreindre s’ils ont confiance en lui, au-delà des préjugés.

Un homme à la peau mate, les yeux bandés, tend les bras dans les rues d’Aarhus, la deuxième ville du Danemark. Près de lui, un carton explique en danois : "Je suis musulman et on me prend pour un terroriste. Vous me faites confiance ? Si oui, prenez-moi dans vos bras." Enfants, adultes, hommes, femmes, mères de famille, jeunes… toutes sortes d’inconnus, touchés, se pressent  pour étreindre le jeune homme. 

Quatre heures les bras ouverts

Derrière cette idée : le YouTubeur Arian Kashef, dont les vidéos sont connues à travers le monde sous le nom de "câlins de confiance". Ces images, tournées il y a un an à la suite des attentats de Paris et des fusillades de Copenhague, ont été vues plus de 30 millions de fois sur la page Facebook du comédien, Arian Planet. "Les gens m’ont dit que mon geste était très touchant. Ils m’ont dit que, bien-sûr, ils allaient me prendre dans leurs bras", raconte Arian Kashef, interrogé par LCI.

Lire aussi

Sur les quatre heures passées les bras ouverts, le YouTubeur ne peut pas dire combien de personnes sont venues à lui. "Ils étaient beaucoup plus nombreux que sur la vidéo", assure-t-il. Pour promouvoir la tolérance et faire reculer la méfiance de l’autre, Arian Kashef n’a pas été le seul à tester cette expérience. D’autres comédiens de rue s’y sont notamment essayés à Paris, à Stockholm ou encore à New-York. Tous ont récolté le même enthousiasme.

"Le succès de cette expérience pourrait facilement être lié à l’élection de Donald Trump, parce que nous avons vraiment besoin de ce genre de vidéos en ce moment."Arian Kashef, comédien

Pourtant publiées en novembre 2015 sur la chaîne YouTube du jeune homme, ces images ont refait surface après la récente victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine. Le candidat avait tenu des propos polémiques en affirmant entre autres vouloir fermer les mosquées et ficher les personnes de confession musulmane sur le sol des Etats-Unis.


Depuis, "beaucoup de gens ont partagé la vidéo. Par exemple, la star de Hollywood Zendaya", constate Arian Kashef. Entre autres, le DJ Samy Irssak – et ses six millions de fans sur Facebook – ont également appuyé le comédien. Le succès de cette expérience "pourrait facilement être lié à l’élection de Donald Trump, parce que nous avons vraiment besoin de ce genre de vidéos en ce moment, à cause de la haine qu’il manifeste contre certaines minorités", analyse-t-il. "Nous avons besoin de nous serrer les coudes et d’être unis, en tant qu’êtres humains", conclut-il.

Lire aussi

En vidéo

Pour sa dernière promenade, des centaines d’internautes et leurs chiens disent au revoir à Walnut

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter