La crème solaire à boire, dernière lubie d'une société américaine

Insolite
DirectLCI
INSOLITE - Une société américaine spécialisée dans les cosmétiques affirme avoir mis au point une protection buvable contre les rayons nocifs dont quelques gouttes suffiraient à bloquer les rayons ultraviolets. Mais cette innovation n'a pas encore été agréée par les autorités sanitaires.

La crème solaire, ça coule dans le sac, ça colle avec le sable, c'est long à étaler, ça peut laisser des traces blanches sur la peau et ça part dès la première vague venue. Autant d'inconvénients qui ont amené la société américaine de cosmétique Osmosis Skincare à inventer la protection solaire 3.0. Sa particularité ? Elle est buvable. Il suffit d'ingurgiter toutes les quatre heures 2 ml de ce produit mélangé à de l'eau pour soi-disant bénéficier d'un indice de protection pouvant aller jusqu'à 30.

Sous le nom de" Harmonised H20 UV" la solution doit se boire une heure avant de s'exposer, le temps de laisser aux molécules qui composent le produit d'entrer en contact avec les cellules de la peau. Ces dernières contiennent des ondes radioélectriques qui induisent des microvibrations imperceptibles à sa surface pour neutraliser les effets nocifs des rayons ultraviolets. La société promet une protection à 97 % et vend le produit, qui se présente sous la forme d'une bouteille de 100 ml, au prix de 22 euros.

Pas de produis chimiques mais pas de vérifications non plus

"Harmonised H20 UV apporte un indice de protection similaire aux écrans solaires classiques mais sans les produits chimiques qui les composent", explique dans un communiqué de la société le Dr Ben Johnson, à l'origine de cette "crème". Car outre les importants dommages que le soleil produit sur ​​la peau, une inflammation est créée lorsque les produits chimiques eux-mêmes deviennent des radicaux libres. Cette inflammation inhibe la réparation naturelle de la peau. Par conséquent, ils doivent être évités."

Deux formules sont disponibles : la première bloquerait les UV responsables des coups de soleil et ceux à l'origine du bronzage, la seconde uniquement les coups de soleil. La Harmonised H20 UV est en vente libre sur le site Internet de la société. Prudence cependant, car son efficacité et surtout son innocuité sont loin d'être certifiées étant donné qu'elle n'a pas encore été approuvée par la FDA, l’agence américaine du médicament ni par l'ordre des dermatologues américains, qui se montre très sceptique sur le sujet.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter