La fin du monde, c'est (encore) pour cette nuit à 1h du matin

Insolite
FIN DU MONDE - C'est donc cette nuit que nous péririons par le feu. Mais ne vous inquiétez pas trop, Catherine Laborde a prévu de la pluie. Et puis ce n'est que la prophétie d'un groupe religieux... étonnant. Explications.

Pensez à débrancher la cafetière, elle pourrait ne pas vous être utile demain. La fin du monde est en effet prévue pour cette nuit, à 1h du matin précise, heure française. 

C'est du moins ce que prétend eBible Fellowship (la confrérie de la bible électronique), une organisation chrétienne en ligne et basée près de Philadelphie, aux Etats-Unis. 

D'où ça vient cette fin du monde ?

Cette fois, ni Nostradamus, ni le moindre Paco Rabanne à l'horizon. La confrérie eBible tient sa prédiction de Harold Camping. Qui ? Harold Camping. Rien à voir avec le paradis puisqu'il est présentateur de radio. Ce monsieur assurait que l’apocalypse aurait lieu le 21 mai 2011. Comme elle n'est finalement pas venue, il a expliqué que c'était décalé et que finalement, cela serait en octobre 2011. Et puisque je vous l'écris (et que vous me lisez), vous comprenez bien que la prophétie a encore fait "pschitt". Entre temps, c'est même monsieur Camping lui-même qui est mort, en 2013.

Mais d’après Chris McCann, le fondateur et dirigeant de l'organisation de la bible électronique, l’animateur ne s’est pas trompé. La date de mai 2011, c'était celle à laquelle Dieu a commencé à choisir les personnes qui seraient épargnées par l'apocalypse. C'est ce que certains appellent le jugement dernier. Un boulot qui devait prendre un peu de temps, 1600 jours précisément (Dieu ne peut pas se permettre de bâcler le travail sur ce genre de sujets). 21 mai 2011 + 1600 jours, cela nous mène au 7 octobre 2015 à minuit GMT. 

On finit en musique ? 

En attendant, comme le disait Gérard Palaprat : "Pour la fin du monde, prends ta valise et va là-haut sur la montagne, on t'attend / Mets dans ta valise une simple chemise, pour la fin du monde pas besoin de vêtements" (vidéo ci-dessous).

Et si vous souhaitez passer la fin du monde (ou de la soirée) avec des musiques qui rendent sans doute plus heureux que les prêches de monsieur McCann, metronews vous a classé les chansons qui donnent le plus de bonheur. C'est scientifique et c'est dans le lien ci-dessous. À demain.

À LIRE AUSSI >> C'est scientifique : Don't Stop Me Now est LA chanson qui rend heureux

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter