La police met en garde contre les bonbons d'Halloween... au cannabis !

La police met en garde contre les bonbons d'Halloween... au cannabis !

Insolite
DirectLCI
ÉTATS-UNIS - La police de Denver a émis un avertissement inhabituel pour Halloween cette année : se méfier des bonbons au cannabis.

La légende des lames de rasoir glissées dans les pommes le soir d'Halloween ne fait plus peur à personne. Mais cette année, les habitants du Colorado devront prendre en compte un risque réel, selon la police de Denver. Des bonbons au cannabis pourraient en effet circuler pendant la tournée du 31.

Depuis la législation récente de la marijuana à usage récréatif dans cet État, en 2012, ces sucreries au THC seraient très populaires. Il suffirait d'acheter des bonbons en gros et de les vaporiser d'huile de cannabis avant de les remettre dans leurs emballages respectifs.

Le département de la police de Denver a publié une vidéo de prévention pour pallier cette menace. Un propriétaire d'une boutique vendant du cannabis a été recruté pour appuyer la mise en garde : "Une fois que les bonbons sèchent, il n'y a aucun moyen de faire la différence entre ceux contenant du THC et les autres", a-t-il prévenu. Son conseil : éviter les bonbons de marques méconnues.

Les usagers de cannabis diabolisés

Cette campagne de prévention semble suggérer que certains fumeurs de cannabis distribueraient donc leurs produits le soir du 31. Gratuitement. A des enfants. Une hypothèse qui ne tient absolument pas la route pour le magazine Lady bud , actif sur les questions concernant la guerre contre la drogue : "C'est juste une manière pour ceux à qui la prohibition profite de tenter de convaincre le public que l'interdiction de la marijuana protège leurs enfants. Le véritable message ici est que le citoyen moyen doit se méfier des usagers de cannabis."

Même son de cloche pour Jacob Sullum, journaliste pour Forbes . Dans un article consacré au sujet, il explique que cette crainte de la distribution des bonbons au cannabis à Halloween n'est pas nouvelle. Pour autant, aucun cas n'a jamais été relevé. Il n'y a ainsi pas de raison d'être plus inquiet en France, où l'huile de cannabis ne se trouve pas en vente libre. A vous, pour le 31, de trouver d'autres histoires à faire peur... mais pour rire. 

EN SAVOIR + >> D'autres infos insolites

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter