La question de la semaine : pourquoi les chiens sont-ils obsédés par vos fesses ?

Insolite
PASSION – Le meilleur ami de l’homme et le derrière des autres, c’est un peu une histoire d’amour. Une telle obsession peut s’avérer drôle, parfois gênante. Mais comment expliquer cette fascination pour les postérieurs ?

 Les faits

Le chien de votre ami n’a d’yeux (et de truffe) que pour vos fesses ? Ou a contrario, vous tentez d’épargner ces longues minutes d’esquive aux nouvelles connaissances de votre fidèle toutou ? Rassurez-vous, votre chien ou celui de votre ami n’est pas un obsédé. Et le derrière de ses victimes n’a rien à se reprocher non plus. L’irrémédiable attirance des chiens vers les postérieurs des autres est naturelle - et bien plus complexe qu’on ne le pense.

Pourquoi

Pour comprendre cette étrange manie canine, il faut tout d’abord savoir que le chien fait honneur à sa réputation de fin limier. Il possède une truffe de compétition, entre 10.000 et 100.000 fois plus puissante que le nez humain, selon The American Chemical Society . Lorsqu’il renifle quelque chose, son "organe voméro-nasal" situé dans le museau lui permet de détecter les hormones et d’adapter son comportement en fonction.

Montre-moi ton anus, je te dirai qui tu es

Quel rapport avec la croupe, direz-vous ? Muni de sa super-truffe, le chien est capable d’identifier tout ce qu’il y a à savoir sur un autre chien en reniflant son derrière : son sexe, son régime alimentaire, son état émotionnel... Ces informations sont livrées par des glandes situées autour de l’anus du chien. Elles lui permettent d’établir une communication chimique avec ses semblables. En somme, les fesses de ses copains sont pour lui comme des profils Facebook.


 Conclusion

Pour mieux vous connaître, le chien a donc le même réflexe qu’avec ses pairs : sentir votre arrière-train. Lorsqu’il vient vous renifler, il pose tout simplement la question : "Qui es-tu ?". Il n’aura cependant pas les informations escomptées, puisque nous ne disposons pas de ces glandes périnanales qui constituent l’encyclopédie du chien. En revanche, vous savez désormais comment demander Médor en ami, dans son langage.

LA QUESTION DE LA SEMAINE DERNIÈRE >>  Pourquoi éternue-t-on quand on se retrouve au soleil ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter