Le basketteur Tony Parker rachète la station de ski de Villard-de-Lans

Insolite

INVESTISSEMENT - Après avoir racheté l’ASVEL, le club de basket de Lyon-Villeurbanne, Tony Parker se tourne vers un autre domaine : la star française vient de racheter la station de ski de Villard-de-Lans. Alors même qu'il n'a jamais skié de sa vie.

Le basketteur français Tony Parker est maintenant le propriétaire d'une station de ski en Isère. Il a en effet signé lundi 13 mai le rachat de la SEVLC, société d'équipement de Villard-de-Lans et de Corrençon-en-Vercors, qui gère notamment les remontées mécaniques du domaine, a annoncé la station.

Sur place, Tony Parker a assuré qu'avec ses associés, il ne comptait pas transformer le site en "Hollywood", mais qu'il voulait "redonner" à la France, "créer de l'emploi, aider la jeunesse".

"Je suis attaché aux aventures humaines, à la France et c'est important pour moi de redonner", a souligné le quadruple champion NBA avec les Spurs de San Antonio, tout en faisant remarquer que lui-même n'a "jamais skié de sa vie", en raison de ses contrats. Mais sa femme et ses enfants "adorent", a-t-il noté, tout sourire, en sweat-shirt à capuche devant une carte du domaine.

Le projet vise à développer l'activité d'été de la station. "C'est un combat uni qu'on essaie de mener pour le bien du plateau du Vercors", a indiqué à l'AFP Guillaume Ruel, le nouveau directeur général chargé du développement et des relations publiques.M. Ruel, par ailleurs adjoint au maire de Corrençon-en-Vercors, et Sébastien Giraud, un restaurateur d'altitude de la station, ont rencontré pour ce faire Ruben Jolly, à la tête du groupe immobilier lyonnais Federaly.

En relation avec l'ASVEL féminin, le club de basket de Lyon-Villeurbanne racheté par Tony Parker en 2015, après l'ASVEL en 2014, M. Jolly a mis les deux hommes en contact avec le champion.

Rachat "inférieur à dix millions d'euros"

Tony Parker et ses associés de Infinity Nine Mountain, parmi lesquels figurent aussi Nicolas Batum, l'actuel coéquipier de Tony Parker aux Charlotte Hornets, et Marie-Sophie Obama, présidente de l'ASVEL féminin, rachètent 76,9% de la SEVLC à ses propriétaires historiques, les frères Victor et Daniel Huillier, 89 et 91 ans.

La maire de Villard-de-Lans, Chantal Carlioz, a fait part de son "émotion" à voir les Huillier, "pionniers qui y sont allés avec leurs tripes" pour édifier la station, "transmettre le flambeau à quelqu'un qui représente l'histoire du sport français, aux côtés de Zidane ou Killy". "Ils vont faire ça avec la tête et le coeur", a renchéri le maire de Corrençon-en-Vercors Thomas Guillet.

Via la société Infinity Nine Mountain, Tony Parker se retrouve à la tête de 22 remontées mécaniques, employant une centaine de personnes en saison et une vingtaine à l'année. La société comprend aussi deux restaurants, pour un chiffre d'affaires total de sept à huit millions d'euros par an, selon une source proche du dossier.

Le montant du rachat n'a pas été précisé. Il est "inférieur à dix millions d'euros", selon la même source.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter