Le jeu vidéo qui pompe votre sang (en vrai)

Le jeu vidéo qui pompe votre sang (en vrai)

DirectLCI
JEUX VIDÉO – Une société canadienne a imaginé une manette qui pomperait le sang des joueurs en temps réel, selon les balles ou coups reçus. L'idée : encourager à donner son sang. Le projet a été retiré il y a deux jours de la plateforme de financement participatif sur laquelle il avait été soumis.

"Blood sport" (sport ensanglanté) : l'intitulé de ce projet présenté sur la plateforme de financement participatif Kickstarter est évocateur. Deux créatifs de la société canadienne Brand & Grotesque, Taran Chadha et Jamie Umpherson, ont présenté une manette de jeux vidéo ultra-réaliste.

À chaque balle ou coup violent adressé à un joueur, celle-ci déclenche une machine qui prélève votre sang simultanément via une aiguille enfoncée dans l'avant-bras. Histoire que votre adversaire ne soit pas seulement mort dans le jeu, mais également livide et vaporeux dans la vraie vie. Une victoire totale à la clé, au risque de plomber un peu les soirées gaming entre potes.

Pour la "bonne cause"

Face à cet aspect dangereux du projet, les créateurs se défendent en évoquant une "bonne cause". Ils souhaitent en effet organiser des marathons de jeux vidéo où les donneurs mêleraient plaisir et donation.

"Tout ce que nous voulons faire, c'est créer la meilleure expérience de jeu, la plus immersive possible, tout en aidant les personnes dans le besoin, ont-ils précisé sur la description de leur projet. En exécutant des tests attentivement surveillés par des professionnels médicaux, nous avons créé un moyen de donner son sang facilement, de manière amusante et presque sans douleur."

Signer une décharge pour jouer

Plus besoin de médecins donc, la manette stopperait d'elle-même le prélèvement quand le plafond défini selon l'âge, la taille et le poids du joueur serait atteint. Remplacer le corps médical par une manette de Xbox hacké, le projet paraît plus que viable (ironie).

Au point que le duo précise qu'il faudra signer une décharge avant le marathon, "comme pour du parachutisme ou une compétition de karaté". Quand une partie de jeux vidéo peinard devient un sport extrême, la question de la sécurité du joueur s'impose.

Le projet annulé

CQFD, le projet a été retiré il y a deux jours de la plateforme, sans commentaire particulier. Le staff a dû juger l'idée dangereuse après sa forte médiatisation et les réactions plutôt mitigées. Le public, certainement craintif, n'avait pas été emballé, puisque seulement 3400 dollars avaient été récoltés sur un objectif de 250.000.

Les inventeurs espéraient organiser une première session à Toronto, au Canada, le 17 mars. La journée se finira sûrement en partie de Mario Kart collective (avec lancer de bananes, moins dangereux).

QUAND Y EN A PLUS, Y EN A ENCORE
>>  Les "instants meugnons" de metronews
>>  D'autres infos insolites
>> 
Le Bon Coin : les pires annonces  
>>  La preuve que la bêtise humaine n'a pas de limite

 

Plus d'articles